N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
CIARAN Carson - Le thé au trèfleCIARAN Carson
Le thé au trèfle
Titre original : Shamrok Tea
[31] Actes Sud
 
323 pages - 23 €
ISBN 10: 267427-4799-0
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Un roman étonnant, dans les méandres de l'esprit et le spectre des couleurs : le lecteur commence, déconcerté par ce monde irréel où se mêlent faits et fantasmagories, un voyage pour initiés que seuls permettent un breuvage au thé et le tableau d'un maître…

L'histoire

Un enfant de Belfast, Carson, parle de lui, de son oncle Célestin, et de sa troublante cousine. C'est avant tout l'histoire d'un gamin qui a des dons de télékinésie, au destin lié à Maeterlinck, camarade de pensionnat, et à Bérénice, sa cousine, eux aussi dotés des mêmes pouvoirs… Ces trois enfants, jaune, bleu et vert, ont été programmés pour remplir une mission. Pour cela, il leur faudra voyager dans le temps grâce à une potion : le thé au trèfle, et grâce aussi à une porte : le tableau de Jan van Eyck.

Il s'agit donc d'une histoire fantastique où les mômes ont le don de la vision, ils peuvent léviter et même se déplacer dans le temps. C'est aussi une hagiographie, et bien plus encore : c'est une histoire de dimensions parallèles où le narrateur, à la suite d'un voyage temporel, se retrouve parachuté dans un ailleurs, une sorte de miroir déformant du lieu d'où il vient, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Rien ne se crée, tout se transforme.

La Mosaïque

Thé au trèfle n'est pas un roman linéaire, il ne suit aucune chronologie ni ne décrit une intrigue se déroulant au long des chapitres… Et pourtant, le roman a son unité : c'est un livre à tiroirs, où chaque histoire amène une autre et ainsi de suite presque à l'infini… On croit alors se perdre, mais les fils lancés se croisent fatalement, sans cesse même : les histoires ne divergent finalement que pour mieux converger, et l'auteur sait très bien où il entend mener le lecteur, de sorte que la première histoire n'est finalement pas si éloignée de la dernière. Car tout se répond : les correspondances sont multiples, et les anecdotes, histoires de saints, de personnes réelles ou imaginaires qui se rencontrent et se croisent, ne sont jamais anodines et forment un tout.

En fait, le roman ressemble à notre esprit lorsqu'il forme nos pensées qui filent sans sens apparemment. Mais seulement en apparence, puisqu'il y en toujours un sens… Comme le dit le père Brown, personnage féru de Sherlock Holmes, « derrière toute histoire se cache une autre histoire et, pour vous raconter la vie de Wittgenstein, j'ai dû dévier de mon sujet à plusieurs reprises. Ma mémoire elle-même m'y a contraint, la mémoire que Saint Augustin compare à un vaste champ, à des champs, à un immense palais ou, encore à de vastes entrepôts où sont remisées des images sans nombre (p.176) ».

De la couleur avant toute chose

C'est donc un livre kaléidoscopique, au style simple mais ciselé sur les descriptions, avec un vocabulaire recherché, un livre aux chapitres colorés et aux facettes multiples. Car c'est aussi de couleur qu'il s'agit : chaque chapitre a une couleur pour titre, ou un mot qui s'y rapporte, comme émeraude, café, noir corbeau, ou incarnat. Et chacun se teinte d'une nuance précise, qui à la fin de l'ouvrage, réunissant tous les chapitres réunis, forment le spectre des couleurs… En effet, ce n'est qu'à la fin qu'on voit comment tout se répond, la fin devient commencement du livre, et vice-versa : la fin révèle l'ensemble du puzzle dont les morceaux accumulés au cours des chapitres successifs s'emboîtent et reconstitue le roman comme un tout. La boucle est bouclée.

La construction du livre pourrait se comparer à l'agencement de l'institution dirigée par le père Brown où évolue le protagoniste : « les couloirs étaient pleins de paliers inattendus, les cages d'escaliers de courbes et de tournants. Les pièces se télescopaient. Des alcôves débouchaient sur des pièces annexes (p.131) ». On n'entre donc pas dans pareil livre comme on plonge dans un roman ordinaire. Difficile dès les premières lignes, il le reste durant les premiers chapitres, sans qu'on comprenne de quoi il retourne.

Les indices ont pourtant semés au long du récit, mais ils ne suffisent pas. Des indices, point de contact entre les différents fuseaux du livre, les chapitres sont scandés par la couleur, car il s'agit de peinture : « mettre l'accent sur les couleurs : Terre de Sienne, Bleu de Prusse, Héliotrope, etc, dans leur rapport avec des détails historiques & hagiographique (p.188) ». Et plus précisément d'un peintre : Jan can Eyck… Et si l'on rétrécit l'iris encore, il s'agit de son tableau, Les époux Arnolfini.

Le trèfle : monde du double

Les jours, eux, sont scandés par des références bibliques, et ce n'est alors plus de peinture dont il est question, mais de religion et de catholicisme. Les jours de tel événement est nécessairement corroboré par la vie du saint dont c'est le jour… Et s'il fallait ne retenir qu'un saint, ce serait Sainte Dympna, patronne des fous. Car la folie est en filigrane : histoire de personnes qui s'oublient, des moments d'absences, avant de revenir à elles et de réintégrer leur moi, après de véritables dédoublement de personnalité, de vision et de perte de connaissance.

L'histoire elle-même se termine à Gheel, cité où cohabitent fous et saints d'esprit, sans frontières entre les deux mondes. Car le narrateur dans cette ville, est-il fou ? Son histoire est-elle un délire, une hallucination schizophrénique ? Ou bien est-il vraiment saint d'esprit, avec une histoire autant véridique que fantastique ?

Et si l'on ne devait retenir qu'une seule couleur, ce serait le vert, la couleur des fous : vert comme le trèfle, symbole de l'Irlande et patrie du narrateur, vert comme le trèfle ingrédient de ce fameux breuvage qu'est le thé au trèfle, drogue hallucinogène qui ouvre le troisième œil pour que l'esprit voie l'invisible : « Thé au trèfle, grâce auquel on voit le monde tel qu'il est_ c'est-à-dire infini. (p. 242) »… Car le thé au trèfle permet de franchir les barrières du temps, par l'intermédiaire d'un tableau, tableau magique et vase communicant que seuls les initiés peuvent emprunter. Et le vert, c'est aussi Bérénice, comme mélange des deux couleurs primaires que sont le jaune du narrateur et le bleu de Maeterlinck

Un livre fou !
Et plein de surprises…
A découvrir.

Delphine LEGUERINAIS

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°5 : 01.VIII.04

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
LON Anne Marie - Noces Tardives LEDIG Gert - Après Guerre BEHN Aphra - Oronoko, l’Esclave royal GAVALDA Anna - Ensemble, c'est tout HADDAD Hubert - Le Camp du Bandit Mauresque MACHADO DE ASSIS Joaquim Maria - Ce que les hommes appellent amour
 
 
[19]   LITTERATURES / pays > ANGLOPHONE > Royaume-Uni   
 
  AQUIEN Pascal - Oscar Wilde  Auteurs 
32 : 08.IV.07
AQUIEN Pascal :
Oscar Wilde
2 0
2 2
 

Biographie abondamment détaillée du célèbre écrivain irlandais, dont l’esprit et l’amour des hommes lui valut l’opprobre et l’hypocrisie des Anglais. Tout en rendant hommage à son génie, cette étude a aussi le mérite de décrire des facettes moins élogieuses du personnage. »»»

 
  BARRIE James Matthew - Peter Pan  Théâtre 
12 : 20.XI.04
BARRIE James Matthew :
Peter Pan
1 0
0 1
 

Cette réédition de Peter Pan est une riche initiative pour le centenaire du personnage qui fit ses premiers pas sur la scène du Duke of York's Theatre en décembre 1904. Avec l'épilogue ultérieurement ajouté par l'auteur : An Afterthought, When Wendy Grew Up. »»»

 
 
CUSK Rachel - Arlington Park MARCHAND Leslie A. - Dictionnaire de Lord Byron JAMES Henry - L’Elève STEVENSON Robert Louis - Hermiston le juge pendeur MANDEVILLE Bernard - La Ruche bourdonnante BYATT Antonia Susan - Petits Contes Noirs
 
 
[56]   THEMATIQUES > LITTERATURES > Roman   
 
  SEIERSTAD Asne - Le Libraire de Kaboul  Témoignage 
5 : 01.VIII.04
SEIERSTAD Asne :
Le Libraire de Kaboul
2 0
3 0
 

Un vibrant témoignage romancé du quotidien des Afghanes et Afghans à la fin du règne des Talibans. Mais pas seulement, puisque us et coutumes sont décrits en détail, avec les pensées et commentaires des intéressés. Récit et plume franchement remarquables. »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
MONTERROSO Augusto - Mouvement Perpétuel MACHADO DE ASSIS Joaquim Maria - L'Aliéniste CASTELLANOS MOYA Horacio - L'Homme en Arme GAMBOA Santiago - Les Captifs du Lys Blanc MAZZANTINI Margaret - Ecoute-Moi SEPULVEDA Luis - Le Monde du Bout du Monde
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
DE POLI Aldo - BibliothèquesYOSHIMURA Akira - La Guerre des Jours Lointains
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
 
ROMAN :
nos préférés
 
LITTELL Robert - La CompagnieMANKELL Henning - Le Retour du Professeur de Danse
GUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la FemmeKLINGER Friedrich Maximilian - La Vie de Faust, ses Exploits & comment il fut précipité en Enfer
YOSHIMURA Akira - La Guerre des Jours LointainsSTUDART Heloneida - Les Huit Cahiers
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesSERAPHIN Danièle - Un si vieil Amour
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
ROYAUME-UNI :
dernières entrées
 
STROH Olivier - L’île, un univers littéraireSHAKESPEARE – RABEUX - La Nuit des Rois
STEVENSON Robert Louis - Hermiston le juge pendeurJAMES Henry - L’Elève
COOPER Dominic - Le Cœur de l’HiverBEHN Aphra - Oronoko, l’Esclave royal
CUSK Rachel - Arlington ParkSTEVENSON Robert Louis - Aes Triplex
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
NOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-BasBRYCE-ECHENIQUE Alfredo - Le Verger de mon Aimée
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)