N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
MARININA Alexandra - L’Illusion du PéchéMARININA Alexandra
L’Illusion du Péché
 
[33] Seuil (Le)
 
408 pages - 22 €
ISBN 13: 978-2-02-083933-4
2
1 0
1 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Excellent roman où la vie quotidienne russe côtoie le terrorisme international et les expériences scientifiques individuelles menées sur des humains. Il met en éclairage la société soviétique éclatée, à l’instar des différentes républiques et de leurs difficultés à vivre ensemble.

Pour Ira Terekhina, l’horizon est laborieux, et se limite à trimer quinze à vingt heures par jour pour gagner l’argent des soins médicaux nécessaires à sa famille. C’est que des années auparavant, alors qu’elle n’avait que quatorze ans, sa mère jeta ses trois frères et sœur par la fenêtre du neuvième étage, avant de se défenestrer elle-même. Mais tous survécurent, à l’exception du père qui eut une crise cardiaque en apprenant les faits…

Depuis, Ira balaie les rues, lave les cages d’escalier, apporte des boissons chaudes aux commerçants du marché, fait la plonge dans un restaurant, tout en sous-louant la majorité des pièces disponibles de l’appartement familial, afin de procurer quelques friandises à ses frères et sœur et leur fournir les livres pour l’école. Les visites à l’hospice sont ce qui lui coûtent le plus, c’est-à-dire sur le plan émotionnel, car elle n’a jamais eu d’explications au geste de sa mère, devenue amnésique, à qui elle ne peut pardonner.

Si le premier meurtre n’a qu’un rapport lointain avec le dénouement final, l’articulation des faits, découverts progressivement et correctement reconstitués, entraine le lecteur sans heurts en lui dévoilant des pans entiers de la société soviétique d’antan. L’inspectrice navigue avec son équipe dans les milieux interlopes, jouant un rôle assez marqué par l’assistanat social…

Eléments autobiographiques

Anastasia Kamenskaïa ressemble à Alexandra Marinina, laquelle décrit la Criminelle de Moscou avec grand réalisme. Et pour cause : elle en faisait partie, après des études de criminologie et une thèse sur « les criminels et la prévention des récidives ». Elle quitta ses fonctions en 1998, avec le grade de lieutenant-colonel.

Ses romans ne plongent pas le lecteur dans des aventures mafieuses, brutales mais qui détaillent les caractères, ceux des enquêteurs compris, ainsi que la vie quotidienne des classes russes et la difficulté des plus faibles à survivre sans tomber dans la vodka ou les trafics.

Extraits sur la vie moscovite, et certains de ses ‘acteurs’ :
« le restaurant Gloria était minuscule et ordinaire. La mafia ne s’y réunissait pas et n’y organisait pas de règlements de comptes. L’encaisseur passait simplement une fois par mois, le patron lui remettait la somme convenue et chacun pouvait dormir sur ses deux oreilles […] La clientèle se composait des mêmes habitués qui préféraient manger une nourriture bonne et pas trop chère près de chez eux plutôt que de faire à dîner la nuit tombée (p.50) » ;

« il était clair que la gamine s’efforçait de maintenir l’appartement dans un état acceptable, mais la pauvreté transpirait de partout. Des morceaux de papier peint décollés étaient fixés avec du scotch et le plafond avait besoin d’une couche de peinture. […] l’éclat humide du linoléum montrait de manière éloquente que la jeune maîtresse de maison s’était préparée à l’arrivée de ses visiteurs (pp.72-73) » ;

« l’équipe s’était inventé une activité de couverture : sous l’apparence de représentants de commerce, ils faisaient la navette entre la Russie, la Turquie et l’Egypte, reliant entre elles des communautés musulmanes qui se préparaient au djihad – la guerre sainte – et aidaient les terroristes. Ils ne se fiaient pas aux moyens de communication modernes et pensaient qu’il valait mieux transmettre des informations verbalement, directement d’une personne à l’autre (p.87) »…

Norah GUENEAU

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°33 : 01.V.08

* * *

[112]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polar/Suspense   
 
  collectif - Le Rose et le Noir  Nouvelle(s) 
10 : 16.X.04
collectif :
Le Rose et le Noir
1 0
2 0
 

10 nouvelles sur le thème des revers de l'amour : cinq lauréats du 5e Concours de nouvelles noires et policières côtoient cinq écrivains confirmés. L'ensemble est de qualité du début à la fin : maîtrise du sujet et du déroulement de l'intrique, style assuré, et chutes garanties. »»»

 
  LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes  Polar/Suspense 
27 : 15.VI.06
LARSSON Stieg :
Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes
3 0
1 1
 

Plus qu’une enquête et admirablement mise en contexte, cette saga mène le lecteur par un subtil enchaînement des faits et un luxe de détails. Rappelons pour plus de piquant que c’est le premier volet d’une trilogie que l’auteur remit à l’éditeur, juste avant une fatale crise cardiaque… »»»

 
 
BESSON Bernard - L’Imam bleu INDRIDASON Arnaldur - La Femme en Vert RUBENFELD Jed - L’Interprétation des Meurtres KELLERMAN Jonathan - Qu'elle Repose en Paix FOSSUM Karin - Le Diable tient la Chandelle collectif - Graines de Noir
 
 
[28]   LITTERATURES / pays > SLAVE > Russie   
 
  OSSORGUINE Mikhaïl - Les Gardiens des Livres  Témoignage 
13 : 11.XII.05
OSSORGUINE Mikhaïl :
Les Gardiens des Livres
1 2
1 2
 

Alors que les bolcheviques fermaient les librairies, à Moscou la Librairie des Ecrivains résista de 1918 à 1922, aidant les livres à circuler et aux intellectuels à ne pas mourir de faim. Faute de papier, elle lança aussi une série d’illustrations et livres manuscrits, dont un de Tsvétaïeva. »»»

 
  KRIVONOSOV Youri - Chroniques photographiques de la vie et de l’œuvre de Mikhaïl Boulgakov  Biographie 
46 : 10.IV.12
KRIVONOSOV Youri :
Chroniques photographiques de la vie et de l’œuvre de Mikhaïl Boulgakov
2 2
3 2
 

Ouvrage richement illustré sur la vie et l’œuvre du célèbre écrivain Russe. C’est aussi une des rares biographies d’écrivain réussies et disponibles en français, avec nombre d’analyses et citations de son œuvre, avec quantité de photos sur les grands intellectuels russes qui l’ont côtoyé. »»»

 
 
TCHOUKOVSKAÏA Lydia - Sophia Pétrovna GROSSMAN Vassili - La Madone Sixtine BACKES Jean-louis - Aleksandr Blok BOTCHORICHVILI Elena - Opéra ANDREIEV Leonid - Judas Iscariote et autres récits PROKOFIEV Serge - La Tour Vagabonde
 
 
[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
DEGARDE Vincent - Les Sots BEVILACQUA Alberto - La Pâque Rouge DISLAIRE Thierry-Frantz - Passim, le Voyageur des Sables KELLERMAN Jonathan - Qu'elle Repose en Paix YOSHIYUKI Junnosuke - Jusqu'au Soir LYNDS Gayle - Le dernier Maître-Espion
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
MANKELL Henning - Le Retour du Professeur de Danse
 
POLAR/SUSPENSE :
nos préférés
 
DAVIDSEN Leif - La Photo de LimeNESBO Jo - Rue Sans-Souci
DAVIDSEN Leif - La Chanteuse RusseLITTELL Robert - La Compagnie
MANKELL Henning - Le Retour du Professeur de Dansecollectif - Le Rose et le Noir
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesNESBO Jo - Rouge-Gorge
»»» Plus de choix [9]
 
POLAR/SUSPENSE :
dernières entrées
 
HENRIET Alain – CALLEDE Joël - Damoclès T.1-2CALLEDE Joël – PIGNAULT Roland - Asthénie T.1
GIHEF - CALLEDE Joël - Haute Sécurité T.1~4LYNDS Gayle - Le dernier Maître-Espion
JAMES Peter - Mort ou presqueLE ROY Philip - Couverture dangereuse
ALESSANDRINI Giancarlo – GIROUD Frank - Quintett T.5 : La ChuteDODIER - Jérôme Bloche – L’intégrale II-III
 
RUSSIE :
dernières entrées
 
KRIVONOSOV Youri - Chroniques photographiques de la vie et de l’œuvre de Mikhaïl BoulgakovPILNIAK Boris - Le Conte de la Lune non éteinte
collectif - Peurcollectif - Bienvenue à Z
BACKES Jean-louis - Aleksandr BlokAKHMATOVA Anna - Requiem, Poème sans Héros
TCHOUKOVSKAÏA Lydia - Sophia PétrovnaSENKOVSKI Ossip - Les Travailleurs de l’Enfer
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)