N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
GONZALEZ RODRIGUEZ Sergio - Des Os dans le DésertGONZALEZ RODRIGUEZ Sergio
Des Os dans le Désert
Titre original : Huesos en el Desierto
[15] Passage du Nord/Ouest
 
379 pages - 23 €
ISBN 13: 978-2-914834-27-8
4
1 0
2 1
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Quand la réalité dépasse la fiction… Une enquête serrée sur des centaines de meurtres de jeunes femmes à Cuidad Juarez (ville du nord du Mexique) restés impunis, qui dénonce avec force la corruption des pouvoirs publics locaux et fédéraux par les cartels de la drogue.

Depuis 1993 dans la cité ouvrière de Ciudad Juarez ( l’ancien Paso del Norte, point de passage mexicain vers le Texas ), plusieurs centaines de femmes jeunes, parfois très jeunes, sont enlevées, puis violées et assassinées, leur corps mutilé abandonné sur des terrains vagues. Or l’enquête officielle piétine depuis plus de quinze ans, alternant déclarations tantôt rassurantes et tantôt triomphalistes, arrestations de supposés coupables dont certains meurent mystérieusement en prison, radiations et nominations de responsables, campagnes de presse, intimidation de témoins et disparition de preuves… Les politiques adoptent tantôt la tactique de l’autruche, tantôt la posture de la croisade anti-criminalité, du moins devant les caméras. En attendant, les meurtres continuent avec la même effroyable régularité, celle d’une machine bien huilée qui, sûre de son impunité, se moque éperdument de ces agitations de surface…

Le lecteur négligent ou blasé pourrait lire ce livre comme un roman de James Ellroy, en y retrouvant les mêmes ingrédients d’horreur individuelle et collective. Mais un esprit avisé ne doit jamais oublier qu’il ne s’agit pas d’une fiction, mais d’une enquête réelle portant sur des faits avérés, en cours ; l’enquête mit d’ailleurs la vie de son auteur en danger, ainsi que celles de plusieurs de ses témoins. Sans entrer dans le détail des événements eux-mêmes éloquents et exposés avec minutie par l’auteur, soulignons plutôt les principaux points d’analyse proposés par Sergio González Rodríguez, qui sont aussi les plus instructifs pour le lecteur peu informé de la réalité politique et sociale du Mexique contemporain :

1. D’abord l’importance de la localisation de l’affaire : Ciudad Juarez demeure la plaque tournante de tous les trafics de produits et êtres humains entre le Mexique et les Etats-unis ( cf. par exemple les évocations faites, pour les années 1920-1930 sous l’ancien nom de Paso del Norte, dans Le llano en flammes, recueil les nouvelles de Juan Rulfo, Folio ). A ces trafics tristement traditionnels, s’est ajoutée plus récemment les maquiladoras, une industrie florissante de sous-traitance de produits manufacturés, entraînant la multiplication d’usines employant massivement à très faible coût des femmes de milieux défavorisés : autant dire un bétail humain, livré là à la portée des puissants réseaux de narcotrafiquants, dans une région périphérique volontiers abandonnée des pouvoirs centraux, un provincialisme de mauvais aloi miné encore aujourd’hui par le système archaïque du ‘caciquat’ ( mainmise de potentats locaux, se plaçant par la terreur au-dessus des lois : cf. un autre classique de la littérature mexicaine : Ceux d’en bas, par M. Azuela, L’Herne ). Rappelons aussi que le Mexique est un état fédéral, et que les tensions et rivalités entre les états et le pouvoir central ( aux sens administratif et géographique ) de Mexico entravent souvent l’action publique et facilitent la corruption des élites régionales.

2. Ensuite, un point de sociologie culturelle : les nombreuses victimes présentent le même profil. Ce sont toutes de jeunes femmes actives employées dans ces usines de manufacture, travaillant dur toute la semaine avec pour seul loisir, en général, la distraction du week-end dans des établissements ( bars, boîtes ) fréquentés par une faune interlope de jeunes désœuvrés, de petits caïds et de péquenots échoués dans la grande ville. Les mauvaises rencontres y sont faciles, et même fortement facilitées par la complicité de la police locale. Ce profil entre malheureusement en résonance avec le préjugé exprimant le malaise de la société rurale et traditionnelle devant l’évolution des mœurs : sans être des Rosa Luxembourg, ces jeunes femmes apparaissent localement volontiers comme des menaces à l’égard du modèle archaïque de la femme soumise au foyer, dépendante de son mari ( en particulier, financièrement ) et ne fréquentant pas les lieux publics. Aussi les victimes souffrent-elles d’une image de ‘putes’, et d’imprudentes dans le meilleur des cas, dont on n’est pas loin de penser, voire déclarer par voix officielle, qu’elles ont cherché ce qui leur est arrivé… Appartenant en outre à un milieu défavorisé, dans cette société fortement inégalitaire elles ne bénéficient pas de la protection dont jouissent les femmes émancipées des milieux plus riches et ouverts à la modernité.

3. Enfin, et c’est le nœud du problème, tous les fils de l’enquête conduisent immanquablement à la gangrène nationale du trafic de drogue, particulièrement florissant dans la région, au-delà des péripéties faisant alterner les cartels dominants. Le livre veut démontrer que les narcotrafiquants sont les vrais auteurs de ces enlèvements meurtriers, qui procèdent d’une part d’une forme particulièrement immonde de ‘divertissement’ aux dépens de proies faciles et quasiment sans défense, et d’autre part, de manière moins ostensible, de pratiques rituelles d’initiation et de fidélisation à l’intérieur de la société criminelle, avec de claires accointances avec d’autres actes de type satanique ou de sorcellerie.

4. Face à ces exactions, l’auteur dresse le constat accablant de la corruption généralisée des pouvoirs publics, non seulement au niveau local, mais également au niveau national : on reste sans voix à suivre avec lui les belles carrières de tant de ces messieurs ( et de dames parfois ), notoirement corrompus, ayant donné toute leur mesure pour étouffer l’enquête ou la conduire sur de fausses pistes, et qui se retrouvent nommés responsables à un très haut niveau… de la lutte anti-drogue ou anti-enlèvement… En tout cas, González Rodríguez montre également que les alternances politiques ( dont le détail sera peu parlant pour le lecteur étranger ) ne changent rien à une situation où le crime organisé est non seulement couvert et protégé par la corruption, mais ‘détourné’ comme argument de propagande politique à de seules fins électoralistes, sans qu’aucun changement réel de politique n’accompagne les alternances. Et cela, sous les yeux d’une population largement sous- et malinformée, les médias étant systématiquement soit corrompus, soit phagocytés et abreuvés de fausses informations, complaisamment relayées. Tous les détails sur lesquels pourraient s’appuyer le désir de justice et de paix s’effacent devant une évidence assénée d’après les meilleures sources économiques : la suppression du trafic de drogue entraînerait un effondrement de plus de 20% de l’économie nord-américaine, et de près de 70% de l’économie mexicaine…

De ce fond d’enfer dantesque, émergent comme l’auteur quelques figures admirables ou émouvantes : quelques très rares officiels, risquant chaque jour leur vie pour un peu de justice, mais qui parfois ( et on les comprend ) se résignant à jeter l’éponge lorsque leurs proches commencent à être frappés de représailles. Des parents de victimes s’obstinent à résister aux pressions et aux intimidations pour réclamer enquête et justice, au sein d’associations sans moyens et sans pouvoirs, en sont parfois les victimes ‘collatérales’, tel cet ingénieur d’origine arabe, certes pas un ange, mais désigné malgré les preuves comme bouc émissaire et comme coupable, mort en prison pour avoir trop parlé… Et il y a bien sûr les centaines de victimes directes, dont la liste emplit les pages 260-277, en manière de mémorial…

Techniquement, le livre alterne les chapitres ‘narratifs’ et les exposés plus analytiques. Peut-être dans les premiers le lecteur français éprouvera-t-il quelque peine : il semble que l’auteur ait adopté le mode de narration journalistique de la presse d’investigation nord-américaine, très différent des pratiques françaises. S’agissant souvent de surcroît d’acteurs et de contextes peu ou pas du tout connus, on peine parfois à suivre la pensée principale : il s’agit d’un style qui énonce et juxtapose les faits ‘bruts’, sans ménager les transitions, laissant souvent au lecteur le soin de tirer la conclusion de l’exposé, ce qui n’est pas toujours aisé quand on est un peu perdu dans le flot factuel. Cette petite réserve faite, l’ensemble se lit très bien. Signalons pour finir que le travail de Sergio Gonzalez Rodriguez a inspiré 2666, livre du Chilien Roberto Bolaño ( traduit en français chez Christian Bourgois ).

François PROST

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°39 : 14.V.09

* * *

[62]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Témoignage   
 
  OSSORGUINE Mikhaïl - Les Gardiens des Livres  Témoignage 
13 : 11.XII.05
OSSORGUINE Mikhaïl :
Les Gardiens des Livres
1 2
1 2
 

Alors que les bolcheviques fermaient les librairies, à Moscou la Librairie des Ecrivains résista de 1918 à 1922, aidant les livres à circuler et aux intellectuels à ne pas mourir de faim. Faute de papier, elle lança aussi une série d’illustrations et livres manuscrits, dont un de Tsvétaïeva. »»»

 
  SEIERSTAD Asne - Le Libraire de Kaboul  Témoignage 
5 : 01.VIII.04
SEIERSTAD Asne :
Le Libraire de Kaboul
2 0
3 0
 

Un vibrant témoignage romancé du quotidien des Afghanes et Afghans à la fin du règne des Talibans. Mais pas seulement, puisque us et coutumes sont décrits en détail, avec les pensées et commentaires des intéressés. Récit et plume franchement remarquables. »»»

 
 
BERGAMINI Alexandre - Autopsie du Sauvage FADIMAN Anne - Ex-Libris ALIZADEH Parvaneh - Evine PERCHAN Robert - La Chorée de Perchan HADDAOUI Monia – BECART Anne - Ils ont lapidé Ghofrane PITOL Sergio - Le Voyage
 
 
[15]   Nos SPECIALITES > ANTHROPO - ETHNO - SOCIO > Women studies   
 
  MORRIS Desmond - La Femme Nue  Sociobiologie 
17 : 10.III.05
MORRIS Desmond :
La Femme Nue
2 1
3 0
 

Les formes du corps féminin sont le résultat d'une longue Evolution et servent autant de signaux pour attirer l'homme que d'adaptions efficaces à la vie et à la reproduction. Synthèse détaillée d'un vaste empire de la tête aux pieds, avec analyses biologiques et sociologiques… »»»

 
  MICHEL Louise - Mémoires  Biographie 
17 : 10.III.05
MICHEL Louise :
Mémoires
2 0
1 0
 

Première édition en un volume des trois parties des Mémoires de Louise Michel, dont on ne publiait sous ce titre jusqu’ici que la première, celles de la célèbre anarchiste ( F. Roy, 1886 ), Maspero (1977, 1979) et Sulliver (1997). Une lecture tonique, revigorante et salutaire. »»»

 
 
HAVARD-dit-DUCLOS Damien - Les Kogyaru : phénomène de société BEJI Hélé - Une Force qui demeure NERI Nadia - Femmes autour de Jung JOUBERT Lucie - L'Humour du Sexe, le Rire des Filles JENSEN Stine - Les femmes préfèrent les singes MONTREYNAUD Florence - Appeler une chatte...
 
 
[5]   LITTERATURES / pays > HISPANO-LUSOPHONE > Mexique   
 
  SERNA Enrique - Amours d'Occasion  Nouvelle(s) 
21 : 21.IX.05
SERNA Enrique :
Amours d'Occasion
1 0
2 1
 

Excellent recueil de onze nouvelles sur l’amour, chacune aboutie sur ses diverses facettes, chiennes le plus souvent, avec les aspects caractéristiques de la société mexicaine en filigrane. La plume, maître et de constante qualité, décrit les gens avec humour et cynisme consommés. »»»

 
  BELLATIN Mario - Le Jardin de la dame Murakami  Roman 
16 : 16.II.05
BELLATIN Mario :
Le Jardin de la dame Murakami
1 0
0 2
 

A la mort de son mari, qu'est-ce qui pousse Mme Murakami à détruire son jardin, pourtant objet de toutes ses attentions ? Un récit énigmatique et cruel, digne d'un auteur japonais, mené de main de maître par un auteur mexicain talentueux. »»»

 
 
FUENTES Vilma - King Lopitos SADA Daniel - L'Une et l'Autre SABINES Jaime - Les Poèmes du Piéton
 
 
[5]   MONDE SYNOPTIQUE > AMERIQUE LATINE > Politique   
 
  CESSE Philippe - Femmes Président et Premier Ministre  Rel. humaines 
33 : 18.V.07
CESSE Philippe :
Femmes Président et Premier Ministre
 

Seule une cinquantaine de femmes de par le monde ont été élues ou nommées Président ou Premier Ministre, avec légitimité électorale. La moitié le devraient à une caution patriarcale, inconsciente ou sociale, que ce soit par filiation, mariage, conflits armés ou formation scientifique. »»»

 
  CARDENAS Mauricio - Michelle Bachelet : une Femme Président pour le Chili  Amer. latine 
25 : 16.III.06
CARDENAS Mauricio :
Michelle Bachelet : une Femme Président pour le Chili
 

Pour la première fois de leur histoire, les Chiliens ont élu une femme, médecin et socialiste : fille d'un Général assassiné par la junte, son élection est aussi le résultat d'aléas électoraux. Malgré ses qualités, contrainte extérieure et héritage libéral pourraient ligoter son action. Explications. »»»

 
 
BILBAO Luís - Chávez et la Révolution bolivarienne MARIANI Chicha - Avis de recherche, à sa petite-fille Clara Anahí enlevée en 1976 CARDENAS Mauricio - Michelle Bachelet : una Mujer Presidente para Chile
 
 
[4]   THEMATIQUES > ACTUALITE > Amer. latine   
 
  CARDENAS Mauricio - Michelle Bachelet : une Femme Président pour le Chili  Amer. latine 
25 : 16.III.06
CARDENAS Mauricio :
Michelle Bachelet : une Femme Président pour le Chili
 

Pour la première fois de leur histoire, les Chiliens ont élu une femme, médecin et socialiste : fille d'un Général assassiné par la junte, son élection est aussi le résultat d'aléas électoraux. Malgré ses qualités, contrainte extérieure et héritage libéral pourraient ligoter son action. Explications. »»»

 
  CARDENAS Mauricio - Michelle Bachelet : una Mujer Presidente para Chile  Articulos 
25 : 15.III.06
CARDENAS Mauricio :
Michelle Bachelet : una Mujer Presidente para Chile
 

Por la primera vez de su historia, Chile a elegido a una mujer, médico y socialista : hija de un General asasinado por la junta, su elección resulta también de azares políticos. A pesar de sus cualidades, presión exterior y herencia liberal podrian limitar su acción. Explicaciones… »»»

 
 
MARIANI Chicha - Avis de recherche, à sa petite-fille Clara Anahí enlevée en 1976 BILBAO Luís - Chávez et la Révolution bolivarienne
 
 
[7]   AMERIQUES > Mexique > Littérature   
 
  SERNA Enrique - Amours d'Occasion  Nouvelle(s) 
21 : 21.IX.05
SERNA Enrique :
Amours d'Occasion
1 0
2 1
 

Excellent recueil de onze nouvelles sur l’amour, chacune aboutie sur ses diverses facettes, chiennes le plus souvent, avec les aspects caractéristiques de la société mexicaine en filigrane. La plume, maître et de constante qualité, décrit les gens avec humour et cynisme consommés. »»»

 
  BELLATIN Mario - Le Jardin de la dame Murakami  Roman 
16 : 16.II.05
BELLATIN Mario :
Le Jardin de la dame Murakami
1 0
0 2
 

A la mort de son mari, qu'est-ce qui pousse Mme Murakami à détruire son jardin, pourtant objet de toutes ses attentions ? Un récit énigmatique et cruel, digne d'un auteur japonais, mené de main de maître par un auteur mexicain talentueux. »»»

 
 
SADA Daniel - L'Une et l'Autre BELLATIN Mario - Shiki Nagaoka : un nez de fiction SAURIN Patrick - La Fleur, le Chant, In Xochitl in Cuicatl SABINES Jaime - Les Poèmes du Piéton FUENTES Vilma - King Lopitos
 
 
[11]   THEMATIQUES > LITTERATURES > Récits & Témoignages   
 
  DURRELL Lawrence - Affaires Urgentes  Témoignage 
4 : 16.VII.04
DURRELL Lawrence :
Affaires Urgentes
1 0
0 0
 

L'humour de Durrell contant sa vie de diplomate dans la Yougoslavie des années 1950, et comment les scènes cocasses entre diplomates désoeuvrés prévalent parfois sur l'Histoire elle-même. Burlesque ! »»»

 
  BOURGOGNE Adrien - Mémoires du Sergent Bourgogne  Europe XIXe 
3 : 01.VII.04
BOURGOGNE Adrien :
Mémoires du Sergent Bourgogne
3 0
2 1
 

Arrivé du Portugal, le 25 juin 1812 le sergent Bourgogne traversa le Niemen avec 600.000 soldats, et entra en Lituanie. Ainsi débuta un périple qui prit fin cinq mois plus tard, avec un lourd tribut : 400 000 hommes… Témoignage oculaire de la débâcle de la retraite de Russie. »»»

 
 
MOUSSE Jean de la - Les Indiens de la Sinnamary LESTRINGANT Frank - Le Brésil de Montaigne NERUDA Pablo - J’avoue que j’ai vécu SKARMETA Antonio - Neruda par Skarmeta LAPAQUE Sébastien - Court Voyage Equinoxial FUENTES Vilma - King Lopitos
 
 

     
TEMOIGNAGE :
nos préférés
 
SEGEV Arieh - Le prisonnier du KippourGONZALEZ RODRIGUEZ Sergio - Des Os dans le Désert
OSSORGUINE Mikhaïl - Les Gardiens des LivresWILDE Oscar - De Profundis
SEIERSTAD Asne - Le Libraire de Kaboul
 
TEMOIGNAGE :
dernières entrées
 
DUCHER Guillaume - Les Camps tragiquesDREYFUS Jean-Claude - Souvenirs lointains de Buchenwald et Dora
SEGEV Arieh - Le prisonnier du KippourAnonyme - Roman d’un inverti-né
FRANCOEUR Marie & Louis - Plus fort que la mortMAUPASSANT Guy de - En l’Air
LONDON Jack - Ce que signifie la vie pour moiALBAHARI David - Mrak
 
WOMEN STUDIES :
dernières entrées
 
GAUDISSART Imelda - Emma Jung – Analyste et écrivainNERI Nadia - Femmes autour de Jung
HADDAOUI Monia – BECART Anne - Ils ont lapidé GhofraneMARIANI Jessica - Une Guerre contre les Femmes ?
MARZANO Michela - Malaise dans la SexualitéJENSEN Stine - Les femmes préfèrent les singes
BEJI Hélé - Une Force qui demeureWITKOWSKI Nicolas - Trop Belles pour le Nobel
 
MEXIQUE :
dernières entrées
 
SABINES Jaime - Les Poèmes du PiétonSERNA Enrique - Amours d'Occasion
BELLATIN Mario - Le Jardin de la dame MurakamiFUENTES Vilma - King Lopitos
SADA Daniel - L'Une et l'Autre
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)