N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 

[57] SCIENCES-TECHNIQUES > [9] Sociobiologie
[109] ACTUALITE > [19] Sports
CESSE Philippe - Les dessous du Football 4/4 : Psychanalyses du Football
Les dessous du Football 4/4 : Psychanalyses du Football
Psychologie & Sociobiologie
par CESSE Philippe
 

Les dessous purement psychanalytiques du foot mériteraient de plus amples développements. En attendant, voici quelques brèves pistes, depuis les symboles sexuels des freudiens aux archétypes du héros et de l’ombre des Jungiens, en passant par la volonté de puissance d’Adler.

 

dossier LES DESSOUS DU FOOTBALL :
I • Anthropologie du territoire
I.1 • Prolégomènes
I.2 • La Territorialité footballistique
I.3 • Du football comme extension de la politique étrangère
I.4 • Du vocabulaire à la Sociobiologie
II • Sociobiologie du chef de meute
II.1 • Rappels de Sociobiologie
II.2 • Le Chef de Meute
II.3 • Comportements mâles
II.4 • Du Foot et des Femmes
III • De la chasse coopérative du paléolithique au Panem et Circenses
III.1 • Les Legs des chasseurs du Paléolithique
III.2 • Du Paléolithique à la Civilisation, de la chasse au Panem et Circenses
III.3 • Le dimorphisme sexuel Homme / Femme
III.4 • Le Football : une stratégie compétitive de tir
IV • Psychanalyses du Football
IV.1 • Quelques rudiments d’essence freudienne
IV.2 • Quelques rudiments d’essence adlérienne
IV.3 • Quelques rudiments d’essence jungienne
IV.4 • Dernières considérations


 


IV.1 • Quelques rudiments d’essence freudienne

Le football a parfois été présenté avec des relents psychanalytiques : le symbole du ballon, de genre certes masculin en français mais aussi féminin comme dans d’autres langues ( balle, pelote, ou pelota en espagnol ). Et le ballon visant justement la cage du goal est un grand classique freudien, le premier en tant qu’action du masculin, le second comme symbole de réceptivité féminine.

Ce qui n’est pas sans rappeler les deux monuments commérant la Révolution Française de 1798, la Tour Eiffel pour fêter le centenaire de 1889 face à l’Arche de la Défense du Danois Otto von Spreckelsen, mort prématurément avant le bicentenaire de 1989…

Conformément au chapitre précédent sur la chasse, c’est là une position de domination masculine, souvent observable en primatologie, et même fort appréciée de certaines femmes ; après tout mieux vaut un peu de force et de virilité que l’irrésolution romantique. Le fait est que protéger un but est profondément ressenti par les joueurs comme un devoir proche de celui du soldat chargé de défendre la mère patrie… Resterait alors à comprendre ce que ressentent les footballeuses quand elles-mêmes jouent au football : il est fort à parier qu’elles vivent plutôt la beauté du sens tactique autant que l’esprit de coopération entre les membres de l’équipe, quintessence de la réussite qui manque de plus en plus aux joueurs masculins, souvent importés sous les couleurs d’une nation à grand renfort de cachet exponentiel.

Il y a aussi la version plus imagée du pied ‘lutinant’ le ballon ( ‘la balle’ ), dont cette fois la sphéricité renvoie au grand symbole de la féminité, le pied devenant ici un équivalent du phallus. Mais vu les points précédents, cette interprétation dogmatique de l’école freudienne n’est pas recevable, car elle ignore tout de la longue histoire et de l’engouement pérenne pour le sport telles que décrite dans les chapitres précédents. Certes, elle reste applicable ailleurs, comme en Formule 1 où le vainqueur, après être systématiquement embrassé par une ou deux belles jeunes femmes en une trinité évocatrice à l’instar du cyclisme, débouche une bouteille de champagne dont il asperge abondamment son entourage. Cette évidente scène de liesse est conforme à certains anciens rites de fécondité propitiatoires, qui nécessitaient la présence et la participation du chef.


IV.2 • Quelques rudiments d’essence adlérienne

La volonté de puissance, expression empruntée à Nietzsche par Adler, un ancien disciple de Freud avant de s’en détacher, est évidemment incarnée dans la puissance du capitaine de l’équipe. Volonté de vaincre l’adversaire certes, mais aussi volonté de se surpasser et de coiffer des coéquipiers sur le poteau. Le capitaine d’un équipe de football est rarement autre que le meilleur joueur de son pays, ou du moins perçu comme tel. C’est même lui qu’on reconnaît ipso facto, c’est lui qui symbolise autant l’équipe nationale ( ou celle du club pour lequel il joue ) que les espoirs du peuple derrière lui.

Mieux encore, il incarne la figure du héros, celle en qui la jeunesse en particulier s’identifie volontiers, en lui conférant une admiration et une certitude de victoire qu’envierait tout bon politicien de second ordre, à supposer qu’il en existe de premier rang. C’est son image que monnaient les annonceurs à coups de millions et de produits dérivés, c’est son effigie seule qui vaut son pesant d’or quel que soit le mérite de ses coéquipiers et de l’entraîneur. Le héros remporte tous les suffrages, son nom circule sur toutes les lèvres, et sa figure dépasse en stature l’homme le plus puissant du pays, sinon de la planète.

Il est à noter là encore que le vrai meneur a une chance insolente : il gagne souvent, bien plus que ne le laisseraient présager une étude statistique robuste. Non que le succès d’estime et ses compétences ne soient pas de forts émulateurs, mais le joueur adulé décuple une force peu commune, proche de celle du dieu vivant, dont témoignent des passes et des opportunités qui parfois dépassent l’entendement.


IV.3 • Quelques rudiments d’essence jungienne

La psychologie analytique de Jung entend expliquer la psyché par delà les divisions d’écoles, et explique, pour simplifier, les positions de Freud et d’Adler comme le résultat d’une incompatibilité de types psychologiques. D’un coté les introvertis dogmatiques de l’école freudienne, de l’autre les extravertis non moins dogmatiques de l’école adlérienne. Les jungiens, de manière générale, raisonnent en termes de complexes ou archétypes inconscients : ce qui n’est pas aisément explicable du point de vue conscient provient d’une activation ( ou constellation ) d’un complexe inconscient.

De ce fait, l’archétype du héros est souvent présent : les joueurs en vue sont non seulement d’excellents techniciens parvenus à ce stade grâce à un entraînement adéquat, mais aussi des personnes relativement individuées qui s’identifient à leur Soi, leur véritable personnalité, sans trop se poser de questions. La dextérité technique s’obtient par répétition et assimilation inconsciente, au point qu’on parle abusivement de ‘réflexe’ ( or il ne s’agit que très rarement d’arcs-réflexes ). C’est même le but de certaines pratiques zen, comme le tir à l’arc : l’action est moins importante que l’attente du moment propice, garant du succès. Les capitaines réussissent ainsi des passes et coups quasiment imparables, sauf lorsque le stress et le poids des enjeux ne vient perturber l’égo conscient, comme le vécut amèrement Platini dans ses tors au but face à l’Allemagne.

Enfin, il convient de dire quelques mots de l’ombre, ce complexe inconscient qui rassemble tout ce que nous ne savons pas de nous-mêmes, refoulons ou refusons de voir. Elle se projette ainsi sur l’équipe adverse, et préférentiellement sur celle du pays traditionnellement ennemi, telles l’Allemagne et l’Angleterre pour la France. Elle peut aussi se projeter sur des nations perçues comme inférieures, ce qui fut longtemps le cas pour les pays africains, et même latino-américains. C’est ainsi que l’engouement d’un public pour de son équipe et contre une autre est souvent motivée par une projection négative sur l’adversaire, dont témoigne chez les joueurs le killer instinct vu plus haut, et qui mène trop souvent les hooligans à des exaction déplorables.


IV.4 • Dernières considérations

Enfin, la culture générale reprend quand même l’ancien rite du Triomphe. Comme en 1998, les ‘autorités françaises’ avaient prévu en juillet 2006 que l’Equipe de France descendît les Champs-Elysées, quel que fut le résultat de la finale, mais annulé in extremis suite au carton rouge donné à Zidane. Une procession sur cette avenue emblématique de Paris, et de la France puisqu’elle est connue du monde entier notamment grâce au traditionnel défilé du 14 juillet, est la plus grande consécration que la République ait à sa disposition pour honorer ses héros.

Cela, avec précisément la silhouette de l’Arc de Triomphe, est une fidèle reproduction de la tradition romaine d’honorer le grand général qui se serait illustré par le combat et la conquête de nouveaux territoires. C’est aussi la preuve que certains rites anciens sont pérennes en France, pourtant fille aînée de l’Eglise : le pays garde ainsi jalousement quelques traditions éminemment païennes, vieilles de plus de deux millénaires, et que des millions de Français attendaient de fêter avec leurs ‘dieux du foot’…



* * *

[8]   THEMATIQUES > SCIENCES-TECHNIQUES > Sociobiologie   
 
  MORRIS Desmond - La Femme Nue  Sociobiologie 
17 : 10.III.05
MORRIS Desmond :
La Femme Nue
2 1
3 0
 

Les formes du corps féminin sont le résultat d'une longue Evolution et servent autant de signaux pour attirer l'homme que d'adaptions efficaces à la vie et à la reproduction. Synthèse détaillée d'un vaste empire de la tête aux pieds, avec analyses biologiques et sociologiques… »»»

 
  LESTEL Dominique - Portrait de l'humain comme animal particulier qui se pense comme animal spécial  Comportement 
14 : 01.I.05
LESTEL Dominique :
Portrait de l'humain comme animal particulier qui se pense comme animal spécial
 

Ce membre de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) a écrit de nombreux ouvrages sur l'éthologie. Il détaille ici les fondements et limites du propre de l'homme par opposition à l'animal, avant de proposer de nouvelles ouvertures. »»»

 
 
RAWCAT Thomas - La Théorie de l'Ancêtre Aquatique COLLET Peter - Ces gestes qui parlent pour nous CESSE Philippe - Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meute CESSE Philippe - Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du Territoire CESSE Philippe - Les dessous du Football 3/4 : de la chasse coopérative du paléolithique au Panem et Circenses LESTEL Dominique - L'Animal Singulier
 
 
[18]   THEMATIQUES > ACTUALITE > Sports   
 
  CESSE Philippe - Les dessous du Football 3/4 : de la chasse coopérative du paléolithique au Panem et Circenses  Sociobiologie 
40 : 01.VII.10
CESSE Philippe :
Les dessous du Football 3/4 : de la chasse coopérative du paléolithique au Panem et Circenses
 

Le football n’est pas un jeu anodin, mais une stylisation d’un comportement de chasse coopérative, héritée depuis le paléolithique, entre plusieurs joueurs d’équipes adverses. Il se définit comme une stratégie compétitive de tir qui a survécu aux millénaires. Explications. »»»

 
  CESSE Philippe - Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du Territoire  Sociobiologie 
40 : 01.VII.10
CESSE Philippe :
Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du Territoire
 

Le football galvanise les Occidentaux pour des raisons surtout irrationnelles, c'est-à-dire inconscientes. Ce sport, comme le vieux Panem et Circum des Romains, en dit long sur la psyché humaine, l’archétype du héros, la messe, et les comportements sociobiologiques. »»»

 
 
DEPARDON Raymond - J.O. RAWCAT Thomas - Planète Football : l'Emprise Européenne (I) FINLEY Moses I. - 1000 ans de Jeux Olympiques CANELA Andoni – CHISLEANSCHI Rodolfo - Planète Football NADOUCE Philippe - L’Opium du Peuple PINDARE - Œuvres Complètes
 
 
[25]   Nos SPECIALITES > ANTHROPO - ETHNO - SOCIO > Comportement   
 
  LESTEL Dominique - Portrait de l'humain comme animal particulier qui se pense comme animal spécial  Comportement 
14 : 01.I.05
LESTEL Dominique :
Portrait de l'humain comme animal particulier qui se pense comme animal spécial
 

Ce membre de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) a écrit de nombreux ouvrages sur l'éthologie. Il détaille ici les fondements et limites du propre de l'homme par opposition à l'animal, avant de proposer de nouvelles ouvertures. »»»

 
  CESSE Philippe - Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meute  Sociobiologie 
40 : 01.VII.10
CESSE Philippe :
Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meute
 

Le football s’organise autour de deux clans aux territoires bien indentifiés ; de plus, l’action de chaque équipe se coordonne autour d’un chef de meute, sorte de mâle dominant son équipe qui remporte tous les suffrages, avec autant de succès auprès des fans que des femmes… »»»

 
 
GUENANCIA Pierre - SYLVESTRE Jean-Pierre - Le Sens Commun KUWATA Keisuke – MR. CHILDREN - Kiseki no Hoshi CALLEMAN Carl Johan - Le Troisième jour de la Neuvième Onde (Inframonde Universel) AILHAUD Violette - L’Homme Semence CAMPION Pierre - Se rafraîchir à La Fontaine GIDDENS Anthony - La Transformation de l'Intimité
 
 
[3]   Nos SPECIALITES > PSYCHO-ANALYSE > Psychanalyse (Freudienne)   
 
  JACCARD Pierre - L’Inconscient / Les Rêves / Les Complexes  Psychologie 
48 : 01.IX.12
JACCARD Pierre :
L’Inconscient / Les Rêves / Les Complexes
2 1
3 0
 

Excellente présentation de l’inconscient, de son dynamisme, des rêves et des complexes, abondamment illustrée par les cas commentés de célèbres écrivains. C’est aussi un condensé impartial sur Freud comme sur Jung, avec force extensions à d’autres chercheurs. »»»

 
  GARATE-MARTINEZ Ignacio - Guérir ou Désirer ?  Psychologie 
33 : 23.V.07
GARATE-MARTINEZ Ignacio :
Guérir ou Désirer ?
0 0
1 3
 

Témoignage de sa pratique de la psychanalyse par un Freudien/Lacanien ; l’auteur discute sur l’encadrement de la formation ainsi que de l’opportunité d’établir un statut ou même un ordre du psychanalyste. La seconde moitié de l’ouvrage est plus personnel, voire anecdotique. »»»

 
 
CHARTIER Jean-Pierre - Freudaines
 
 
[39]   Nos SPECIALITES > PSYCHO-ANALYSE > Arts-chétypes   
 
  HENRICOT Michel - Artiste du Visionnaire   Peinture 
12 : 20.XI.04
HENRICOT Michel :
Artiste du Visionnaire
 

Entretien. Michel Henricot est un peintre porté sur les archétypes et à l'écoute de son inspiration. D'une maîtrise technique absolue tout au service de son univers, il reste mieux apprécié en RFA et aux USA, alors que la France a pourtant en lui un artiste exceptionnel.
»»»

 
  CESSE Philippe - SR&IC 00 - Deus Ex Maquina : Introduction  Robots & Inconscient 
38 : 01.XII.08
CESSE Philippe :
SR&IC 00 - Deus Ex Maquina : Introduction
 

Depuis 1972, les super robots captivent religieusement des centaines de millions de téléspectateurs chaque semaine, engouement planétaire dû à leur projection du dieu primitif. La participation mystique des séries TV décrit un univers modernisé des mythes anciens… »»»

 
 
CESSE Philippe - ANGELA : Gravitation CESSE Philippe - SR&IC 11 - Protagonistes 1/2 : Anima & Animus GROBOST Stéphane - Archétypes, Gnose et Cinéma 4/4 : Conclusions CESSE Philippe - Personal Jesus ( DEPECHE MODE - Johnny CASH - Marilyn MANSON ) DC Comics - Urban Comics / Dargaud relance l’univers DC CESSE Philippe - Statues Héroïques III : Chine - Japon
 
 

     
Du même auteur
CESSE Philippe
 
CESSE Philippe - 12e Journées de la Céramique
12e Journées de la Céramique
CESSE Philippe - Les Halloween de Michael Jackson
Les Halloween de Michael Jackson
CESSE Philippe - Tangaroa : énergie Mana & Constellation psychique
Tangaroa : énergie Mana & Constellation psychique
»»» Plus [69]
 
SOCIOBIOLOGIE :
nos préférés
 
MORRIS Desmond - La Femme NueCOLLET Peter - Ces gestes qui parlent pour nous
 
SOCIOBIOLOGIE :
dernières entrées
 
CESSE Philippe - Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meuteCESSE Philippe - Les dessous du Football 3/4 : de la chasse coopérative du paléolithique au Panem et Circenses
CESSE Philippe - Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du TerritoireCOLLET Peter - Ces gestes qui parlent pour nous
MORRIS Desmond - La Femme NueRAWCAT Thomas - La Théorie de l'Ancêtre Aquatique
LESTEL Dominique - Portrait de l'humain comme animal particulier qui se pense comme animal spécialLESTEL Dominique - L'Animal Singulier
 
SPORTS :
dernières entrées
 
SEPULVEDA SCHULZ Claudio - Takraw, ou le foot-volley thaïVAILLANT Nicolas - Carton Rouge pour les Schtroumpfs !
CESSE Philippe - Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meuteCESSE Philippe - Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du Territoire
CASTILLE Lili - Le foot, nouvel opium du peuple ?CANELA Andoni – CHISLEANSCHI Rodolfo - Planète Football
NADOUCE Philippe - L’Opium du PeupleRAWCAT Thomas - Planète Football : l'Emprise Européenne (II)
 
COMPORTEMENT :
dernières entrées
 
CALLEMAN Carl Johan - Le début de la Quatrième nuit de la Neuvième Onde du système du calendrier MayaCALLEMAN Carl Johan - Le Troisième jour de la Neuvième Onde (Inframonde Universel)
CESSE Philippe - Les dessous du Football 2/4 : de la sociobiologie au chef de meuteCESSE Philippe - Les dessous du Football 1/4 : Anthropologie du Territoire
CASTILLE Lili - Le foot, nouvel opium du peuple ?KUWATA Keisuke – MR. CHILDREN - Kiseki no Hoshi
PINK FLOYDS - Another Brick in the WallBAUDELAIRE Charles - De l’Essence du Rire
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)