N° 51
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
JACOBI Jolande - Complex / Archetype / Symbol in the psychology of C. G. Jung BETHARDS Betty - Interprétez vos Rêves JACCARD Pierre - L’Inconscient / Les Rêves / Les Complexes ARTEMIDORE d’Ephèse - La Clé des Songes collectif - Transformation(s) HALL James A. - Interprétation Jungienne des Rêves DUBOIS Claude - Gisements de Rêves CESSE Philippe - Tangaroa : énergie Mana & Constellation psychique
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
REYNIER Chantal - Tempêtes : quatre récits bibliquesREYNIER Chantal
Tempêtes : quatre récits bibliques
 
[3] Cerf (Le)
 
0 pages -
ISBN 10:
4
2 0
2 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Intéressante analyse des quatre évocations de la tempête dans la Bible : dans Jonas, texte vétérotestamentaire écrit après l’exil à Babylone entre les Ve et IIIe siècles av.J-C, et plusieurs textes du Nouveau Testament ( Actes et Evangiles ) rédigés au cours du dernier tiers du Ier siècle ap. JC.

Chantal Reynier est professeur d’exégèse biblique aux Facultés jésuites de Paris. Elle a déjà publié La Bible et la mer, Paul de Tarse en Méditerranée ou encore Saint Paul sur les routes du monde romain. Dans cet ouvrage de 250 pages, elle livre un regard intéressant, à la fois historico-critique et littéraire, sur quatre évocations de la tempête dans la Bible : la fuite de Jonas à Tarsis ( Jon 1-2 ), la tempête apaisée ( Mt 8, 18-23 ; Mc 4, 35-41 et Lc 8, 22-25 ), la marche de Jésus sur la mer ( Mt 14, 22-34 ; Mc 6, 45-53 et Jn 6, 16-21 ) et Paul pris dans la tempête sur la route de Rome ( Actes 27-28,16 ).


Une approche nourrie d’histoire et d’archéologie maritime

Chantal Reynier approche ces quatre récits par le biais des techniques maritimes en usage dans le bassin méditerranéen à l’époque de la rédaction des textes. Les découvertes de l’archéologie navale fournissent quant à eux des indices précieux sur le type d’embarcation qu’aurait pu emprunter Jonas à Jaffa pour fuir à Tarsis, de l’autre côté de la Méditerranée.

L’importance des tonnages de ces navires transportant fret comme voyageurs étonne. La description du navire de commerce sur lequel est embarqué Saint Paul est plus détaillée et correspond aux caractéristiques des épaves retrouvées par les archéologues : il possède deux gouvernails latéraux, quatre ancres, une sonde et dispose d’une chaloupe.

Les barques de pêcheurs du lac de Tibériade qu’utilisent les disciples de Jésus sont beaucoup plus modestes. Une épave contemporaine retrouvée sur place en 1986 pouvait accueillir une quinzaine de personnes. Leur voile carrée garantit une facilité de manœuvre, comme l’atteste dans la Guerre des Juifs de Flavius Josèphe quand il décrit la bataille de Magdala

Le récit de Jonas comme celui de Saint Paul renseignent sur les pratiques au cours des tempêtes : jet d’une partie de la cargaison, utilisation de câbles pour ceinturer la coque, sacrifices, concertation sur la décision à prendre, solidarité de l’équipage.

Mais c’est finalement le texte des Actes qui fournit le plus d’indications précieuses sur les routes commerciales de Méditerranée.


Spécificité des quatre récits bibliques

Après une lecture minutieuse, Chantal Reynier privilégie une interprétation christocentrée du récit de Jonas. Deux fois dans Matthieu et une fois dans Luc, Jésus évoque « le signe de Jonas » et les trois jours et trois nuits passées dans le ventre de l’animal marin. Ainsi, le récit de Jonas prend sens dans l’annonce par Jésus d’une victoire sur la mort. Pour autant, il est à regretter que cette lecture fasse renoncer à une signification autonome du seul texte de l’Ancien Testament présent dans le corpus analysé.

Au cœur de la tempête, Jésus n’apparaît pas seulement comme un sauveur. La question centrale pour les disciples devient celle de sa nature, de son identité. En effet, en apaisant la tempête, il manifeste son pouvoir sur les forces cosmiques, au même titre que le Créateur. C’est bien d’une révélation dont il s’agit. Le récit se conclut d’ailleurs par l’interrogation des disciples : « Qui est donc celui-là ? ».

Dans le troisième récit, Chantal Reynier note la fréquence des références à l’Ancien Testament. Jésus marche sur l’eau comme sur le chaos et la mort. La révélation vis-à-vis des disciples s’accomplit et devient théophanie lorsque Jésus répond « c’est moi ». Le sauvetage des disciples et la marche sur la mer apparaissent ainsi comme deux récits complémentaires.

Dans le quatrième récit, à la différence de Jonas, Paul se dirige vers Rome pour annoncer l’Evangile au cœur de l’Empire malgré les difficultés et les obstacles. Parmi les barbares, Paul le prisonnier prend peu à peu autorité sur le pilote du navire et sur le centurion. Néanmoins, tous participent au sauvetage. Chantal Reynier insiste sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une description de miracle. Elle note également que le récit ne se situe pas sur le même registre que celui de la passion de Jésus. Paul apparaît dans toute sa stature d’apôtre.


Une unité des récits bibliques et une distinction par rapport à la littérature antique

Chantal Reynier défend l’existence de la tempête comme thème littéraire de l’Antiquité. A travers les œuvres de Homère, Virgile, Achille Tatius, Ovide, Sénèque ou encore Lucrèce, elle décèle l’existence d’un traitement académique, d’un schéma uniforme organisé autour de la description des prémices de la tempête, des manœuvres désespérées, de la mer déchaînée, de l’intervention du héros et enfin du naufrage.

Elle procède à une passionnante mise en parallèle des récits bibliques et de différents textes antiques. Néanmoins, l’auteur démontre l’existence de distinctions claires entre textes bibliques et récits littéraires classiques. Ainsi, les textes bibliques ne se situent pas dans le registre poétique. Contrairement à la littérature antique, la tempête n’est jamais un châtiment divin ; elle n’est qu’une manifestation naturelle. La mer fait partie de la Création. Son autonomie vis-à-vis de Dieu est aussi une démythologisation : la création n’est pas une entité sacrée. En revanche, la tempête, au cours de laquelle les personnages expérimentent leur fragilité, a une valeur initiatique qui oblige au discernement et qui fait s’exprimer l’espérance. Elle est tour à tour espace de rédemption et de révélation.

A la différence de la littérature antique, la mort en mer n’est pas un sujet et les navigations sont finalement heureuses. La tempête est là pour être traversée. Mais elle aura permis une confrontation avec le risque de la mort. Chantal Reynier y voit le symbole de la Passion et de la Résurrection.

Bertrand ROLIN

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°43 : 24.VIII.11

* * *

[15]   THEMATIQUES > PHILO - SPIRITUALITE > Chrétienté   
 
  STROH Olivier - Etymologie du mot 'Religion'  Chrétienté 
45 : 21.XII.11
STROH Olivier :
Etymologie du mot 'Religion'
 

Relire ou relier : à une inversion de lettre près ( relegere et religare respectivement ) l’étymologie de religion rend son origine controversée. Enquête dans les méandres de l’origine du mot dans les langues latines, et notamment en français, pour tenter d’en approcher la définition. »»»

 
  BOYARIN Daniel - La Partition du Judaïsme et du Christianisme  Chrétienté 
44 : 16.XI.11
BOYARIN Daniel :
La Partition du Judaïsme et du Christianisme
4 0
2 0
 

Aux quatre premiers siècles, judaïsme et christianisme eurent des trajectoires parallèles, mais s’influencèrent jusqu’à élaborer chacune une orthodoxie religieuse. Des deux côtés, les promoteurs de l’orthodoxie inventèrent le concept d’hérésie pour discréditer quiconque s’en écartait. »»»

 
 
GUILLEBON Jacques, de – VAN GAVER Falk - L’Anarchisme chrétien FRACHON Alain - VERNET Daniel - L'Amérique Messianique DEPARIS Véra - Vassili le Bogomile CONCHE Marcel - Nietzsche et le Bouddhisme NADAUD Alain - Si Dieu existe GALLO Max - Jésus - L’homme qui était Dieu
 
 
[24]   THEMATIQUES > HISTOIRE > -Ve~+IVe s.   
 
  BERENGUER José - Conservateur en chef - Museo Chileno de Arte Precolombino   Directeurs Musées 
6 : 16.VIII.04
BERENGUER José :
Conservateur en chef - Museo Chileno de Arte Precolombino
 

Entretien. Le conservateur en chef du Musée Chilien d'Arts Précolombiens en relate l'historique et la constitution, en détaillant ses politiques d'acquisition et d'exposition. »»»

 
  WOO John - La Falaise Rouge I & II (2008)  Films Chine 
42 : 12.IV.11
WOO John :
La Falaise Rouge I & II (2008)
3 5
3 5
 

Superproduction en deux volets, basée sur la célèbre bataille qui opposa le Sud aux forces impériales de Cao Cao, seigneur de guerre et premier ministre traître à l’empereur de Chine. Un péplum aux stratégies et échanges subtils, servis par des acteurs, costumes et décors somptueux. »»»

 
 
FINLEY Moses I. - 1000 ans de Jeux Olympiques collectif - Voyageurs & Antiquité classique DECKER Wolfgang - THUILLIER Jean-Paul - Le Sport dans l'Antiquité GALLO Max - Jésus - L’homme qui était Dieu HERVIEU Paul - Diogène le chien SUETONE Caius - Vie de Caligula III : ses fanfaronnades, son habillement, sa mort
 
 
[4]   LITTERATURES / pays > ARABE - HEBREU > Israël   
 
  SEGEV Arieh - Le prisonnier du Kippour  Témoignage 
47 : 19.VII.12
SEGEV Arieh :
Le prisonnier du Kippour
2 0
2 0
 

Depuis 1948 et la création d’Israël, les conflits israelo-palestiniens sont fréquents, dont la Guerre du Kippour en 1973. L’auteur relate sa captivité, son retour en Israël et le traitement des prisonniers par les militaires et politiques israéliens. Témoignage poignant et d’une grande objectivité. »»»

 
  APPELFELD Aharon - Histoire d'une Vie  Témoignage 
7 : 01.IX.04
APPELFELD Aharon :
Histoire d'une Vie
1 0
0 0
 

PRIX MEDICIS Etranger 2004. Autobiographie paradoxale, la vie d'un auteur qui joue la carte du détachement, sans doute par l'insoutenable cruauté des situations vécues et qui, via une écriture en apparence impersonnelle, assoit d'autant plus fermement son identité. »»»

 
 
SOMECK Ronny - Constat de Beauté APPELFELD Aharon - L'Amour, soudain
 
 
[32]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Essai / Etude   
 
  GODARD Henri - Une Grande Génération  Création 
1 : 01.VI.04
GODARD Henri :
Une Grande Génération
3 0
1 0
 

Un recueil d'essais stimulants et enrichissants où ce professeur d'université, qui enseigna à la Sorbonne, analyse l'impact de l'Histoire sur la littérature : comment l'expérience de la Grande Guerre insuffla la nécessité, chez certains écrivains, d'un changement d'écriture ? »»»

 
  GUYON Robert - Echos du Bastingage - Les Bateaux de Blaise Cendrars  Transports 
6 : 21.XII.05
GUYON Robert :
Echos du Bastingage - Les Bateaux de Blaise Cendrars
1 3
2 2
 

Nombreux et polymorphes sont les bateaux qui ont traversé la vie et l'œuvre de Blaise Cendrars : témoins biographiques, archives historiques, motifs littéraires… Cet ouvrage au format beau livre, d'une exceptionnelle iconographie, retrace l'odyssée de ce grand poète… »»»

 
 
HUYSMANS Joris-Karl - Trois Primitifs LARTIGUE Pierre - Léger, légère BAUDELAIRE Charles - De l’Essence du Rire ARRABAL Fernando // NAULLEAU Éric - Houellebecq // Au secours, Houellebecq revient ! JOURDE Pierre - La Littérature sans Estomac KELLEY-LAINE  Kathleen - Peter Pan ou l'Enfant Triste
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
BOYARIN Daniel - La Partition du Judaïsme et du Christianisme
 
CHRETIENTE :
nos préférés
 
BOYARIN Daniel - La Partition du Judaïsme et du Christianisme
 
CHRETIENTE :
dernières entrées
 
STROH Olivier - La Religion des FéesGUILLEBON Jacques, de – VAN GAVER Falk - L’Anarchisme chrétien
ABADIE Philippe - Des héros peu ordinairesSTROH Olivier - Etymologie du mot 'Religion'
GALLO Max - Jésus - L’homme qui était DieuBOYARIN Daniel - La Partition du Judaïsme et du Christianisme
DADOUN Roger – SINISTRARI Lucio Maria - Utopies Sodomitiques – De SodomiaNADAUD Alain - Si Dieu existe
 
-VE~+IVE S. :
dernières entrées
 
Van STONE Mark - 2012 - Science & Prophétie des anciens MayasGALLO Max - Jésus - L’homme qui était Dieu
BOYARIN Daniel - La Partition du Judaïsme et du ChristianismeWOO John - La Falaise Rouge I & II (2008)
BRASS Tinto – GUCCIONE Bob - Caligula (1976-80)SUETONE Caius - Vie de Caligula I : sa famille et son sacre
SUETONE Caius - Vie de Caligula II : ses cruautés et ses exactionsSUETONE Caius - Vie de Caligula III : ses fanfaronnades, son habillement, sa mort
 
ISRAEL :
dernières entrées
 
SEGEV Arieh - Le prisonnier du KippourSOMECK Ronny - Constat de Beauté
APPELFELD Aharon - L'Amour, soudainAPPELFELD Aharon - Histoire d'une Vie
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)