N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
DI CARA Piergiorgio - L'Ame à l'EpauleDI CARA Piergiorgio
L'Ame à l'Epaule
Titre original : L'Anima in Spalia
[48] Métailié
Entretien avec l'éditeur :
METAILIE Anne-Marie
242 pages - 10,50 €
ISBN 10: 2-86424-543-4
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Palerme : une enquête actuelle vue de l'intérieur et menée de main de maître, mots violents pour descriptions crues, enchaînements rapides et cohérents. L'auteur, commissaire à la brigade anti-mafia de Palerme, est aussi romancier : exemple de double casquette réussie…

La peur et l'engagement au quotidien

Ce roman écrit à la première personne, décrit précisément le commun d'un policier sicilien : écoutes téléphoniques et retranscriptions, filatures mouvementées à toute heure, paperasseries préalables aux autorisations, administration tatillonne, temps perdu à parlementer avec la hiérarchie qui songe aussi à son avancement, « parce que la vérité investigatrice et la vérité procédurale ne coïncident pas toujours, si absurde que cela paraisse. Et il ne suffit pas que l'enquêteur ait la certitude de la culpabilité, ce qui compte, c'est ce qu'il réussit à démontrer au procès. C'est pourquoi le rapport de synthèse de la police judiciaire est le moment de vérité, c'est pourquoi il faut le faire de manière que ça rende, comme on dit. Que toutes les pièces du puzzle coïncident et se transforment en preuves devant le juge à l'audience (p.130) »…

Etre policier anti-mafia est une vocation, presque sacerdotale pour Salvo, l'inspecteur du roman, quel qu'en soit le prix : « je ne sais pas quelle odeur et quelle couleur a la peur. Je ne sais pas, peut-être qu'elle est incolore et inodore, peut-être même sans saveur, à part une légère senteur de rouille et de sang. Ce que je sais, c'est que la peur est froide. Glacée. Comme la mort. Une mort gelée. Qui extermine à coups de faux transparente la lucidité et la conscience (p.85) ». Et il sait de quoi il parle, lui qui a été soufflé hors de son appartement par le souffle de l'explosion d'une conduite de gaz piégée en bas de chez lui ? visant à éliminer un juge antimafia.

Au quotidien, il fait tout son possible pour faire avancer les enquêtes, au dépens de sa vie privée comme de sa santé : « ce n'est pas que je sois Don Quichotte, ou que de moi dépende que tout aille bien, hélas ! Moi, je peux seulement faire mon devoir, avec honnêteté, avec passion et esprit de sacrifice. Et j'apporte ma très petite pierre au mur de la légalité et de la démocratie. Voilà tout, rien de plus rien de moins. (p.89) »…

Un Témoignage réaliste

Comme Salvo dans la déflagration, on est sonné par ses phrases martelées et percutantes : « j'avais regardé alentour. Et j'avais vu du feu et des flammes et de la fumée et des corps qui se roulaient dans la rue et je les avais entends hurler et vus courir comme des torches humaines, les bras levés au ciel et les cheveux en flammes. J'avais déplacé mon regard vers la droite à la hauteur de la balustrade qui pendouillait, informe et je l'ai vu. Je l'ai vu. C'était un corps. De femme, mais ça, je l'ai su après (p.11) »… Mais quand ses collègues l'interrogent en le soupçonnant d'être un poseur de bombe pour être sorti le pistolet à la main, il ne se souvient plus de rien, si ce n'est des morts et blessés jonchant la rue : « ils voulaient savoir, mais je n'avais rien à dire. J'avais juste une nausée affreuse […] et une monstrueuse vibration dans les oreilles. Pendant plusieurs mois, je n'ai pas pu manger de viande grillée (p.14) »…

Le récit est riche en sensations : guerre des gangs, suspicion d'un corbeau au sein de la police, manque de moyens, tristesse à la mort d'un collègue dans l'exercice de ses fonctions, concurrence entre services internes… Mais il y aussi franche camaraderie au point de souder l'équipe jusqu'à la mort, la liesse que déclenche une arrestation, « des dizaines de collègues et de journalistes. Et les télévisions qui, comme des vautours, se sont précipitées sur notre joie mêlée de douleur. Des hyènes qui se précipitent sur nous ou des chacals hérauts de bons sentiments bigots. Il y aura des critiques acerbes contre notre enthousiasme. Il y aura des paroles d'indignation, lourdes d'idiotie. On se serait cru à Mexico, diront-ils. Conneries. (p.235) »…

Au jour le jour, il n'y a pas forcément de gagnant dans la lutte entre Cosa Nostra et la police. Pourtant, lorsqu'un parrain préfère se mettre à table contre remise de peine, c'est quand même une petite victoire. Salvo peut alors étudier le dossier d'un repenti, et se sentir frémir quand quelques lignes révèlent qu'il est considéré comme 'homme dangereux' par ces spécialistes…
Cependant, le métier apporte aussi son lot de satisfaction : « nous devrions faire la fête, être heureux, fiers. Ou peut-être que nous le sommes et que notre joie exsude la tristesse comme du sang. Je me sens comme si j'avais gagné aux Jeux Olympiques, mais qu'il n'y ait plus de médailles à distribuer aux athlètes vainqueurs (p.238) »…

Norah GUENEAU

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°19 : 01.V.05

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
SERFATY Thierry - Le gène de la révolte KIRIKKANAT Mine - La Malédiction de Constantin LIU Xinwu - La Démone Bleue LEHTOLAINEN Leena - Mon premier meurtre DAVIDSEN Leif - La Photo de Lime LOE Erlend - Doppler
 
 
[20]   LITTERATURES / pays > EUROPE (autres) > Italien   
 
  CAMILLERI Andrea - La Disparition de Judas  Roman 
22 : 21.IX.05
CAMILLERI Andrea :
La Disparition de Judas
1 0
0 0
 

Roman original mêlant style journalistique, rapports administratifs et missives entre hauts fonctionnaires, dans une enquête de disparition d'un notable ayant joué le rôle de Judas dans la représentation de la Passion du Christ, un Vendredi Saint, en Italie. Tout un programme… »»»

 
  PERISSINOTTO Alessandro - Train 8017  Roman 
19 : 01.V.05
PERISSINOTTO Alessandro :
Train 8017
1 0
0 0
 

Dans l'Italie meurtrie de l'après dernière guerre, Adelmo enquête sur les meurtres de cheminots. Et contrairement à la tradition dans le polar, l'ouvrage est magnifique : papier beige et épais, couverture originale d'après une affiche de Pierre Fix-Masseau… Un plaisir ! »»»

 
 
PENNACCHI Matteo - Le Tour du Monde sans un Rond CARBOCCI Mario - Sur les Epaules du Fleuve DI CARA Piergiorgio - L'Ile Noire STUPARICH Giani	 - L’île ANDREINI Isabella - Lettres à mes Amants VINCI Léonard de - Maximes, Fables & Devinettes
 
 
[112]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polar/Suspense   
 
  collectif - Le Rose et le Noir  Nouvelle(s) 
10 : 16.X.04
collectif :
Le Rose et le Noir
1 0
2 0
 

10 nouvelles sur le thème des revers de l'amour : cinq lauréats du 5e Concours de nouvelles noires et policières côtoient cinq écrivains confirmés. L'ensemble est de qualité du début à la fin : maîtrise du sujet et du déroulement de l'intrique, style assuré, et chutes garanties. »»»

 
  LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes  Polar/Suspense 
27 : 15.VI.06
LARSSON Stieg :
Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes
3 0
1 1
 

Plus qu’une enquête et admirablement mise en contexte, cette saga mène le lecteur par un subtil enchaînement des faits et un luxe de détails. Rappelons pour plus de piquant que c’est le premier volet d’une trilogie que l’auteur remit à l’éditeur, juste avant une fatale crise cardiaque… »»»

 
 
URASAWA Naoki - Monster - La Série VARGAS Fred - Sous les vents de Neptune ALESSANDRINI Giancarlo – GIROUD Frank - Quintett T.5 : La Chute BOVIS – LOPEZ – JORGE - La Trace ADAMO Christine - Requiem pour un poisson VAN LUSTBADER Eric - La Peur dans la Peau
 
 

     
Du même auteur
DI CARA Piergiorgio
 
DI CARA Piergiorgio - L'Ile Noire
 
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
STADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages
 
ROMAN :
nos préférés
 
DAVIDSEN Leif - La Chanteuse RusseSCARBOROUGH Dorothy - Le Vent
NESBO Jo - Rue Sans-SouciLE ROY Philip - Le Dernier Testament
COULSON Joseph - Le Déclin de la LuneDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
KLINGER Friedrich Maximilian - La Vie de Faust, ses Exploits & comment il fut précipité en EnferNESBO Jo - Rouge-Gorge
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
ITALIEN :
dernières entrées
 
PENNACCHI Matteo - Le Tour du Monde sans un RondBOITO Camillo - Senso
CARBOCCI Mario - Sur les Epaules du FleuveSINISGALLI Leonardo - Le Moineau et le Lépreux
PASINETTI Pier Maria - A propos d’AstolfoWU MING - New Thing
WU MING - Guerre aux HumainsANDREINI Isabella - Lettres à mes Amants
 
POLAR/SUSPENSE :
dernières entrées
 
HENRIET Alain – CALLEDE Joël - Damoclès T.1-2CALLEDE Joël – PIGNAULT Roland - Asthénie T.1
GIHEF - CALLEDE Joël - Haute Sécurité T.1~4MARININA Alexandra - L’Illusion du Péché
LYNDS Gayle - Le dernier Maître-EspionJAMES Peter - Mort ou presque
LE ROY Philip - Couverture dangereuseALESSANDRINI Giancarlo – GIROUD Frank - Quintett T.5 : La Chute
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)