N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
CHI Li - Tu es une rivièreCHI Li
Tu es une rivière
Titre original : Ni shi yi tiao he
[31] Actes Sud
 
230 pages - 16 €
ISBN 10: 2-7427-4765-6
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Description sans concessions de la vie d'une famille chinoise entre 1945 et 1980, avec les relents des événements politiques de l'époque. Le ton est vif et direct, le texte riche et imagé, un roman abouti Incontestablement.

Voici la cinquième traduction de Chi Li chez Actes Sud, qui a découvert en cette femme un grand sens de l'observation et un immense talent dans ses choix d'écrivain. Cela tient sans doute à ses formation et expérience de médecin, comme aujourd'hui à ses fonctions de député à l'Assemblée du peuple chinois, deux domaines où aller à l'essentiel est vital.


Histoire de Chine, destin d'une famille

Tu es une rivière raconte l'histoire d'une famille pauvre comme il en est des centaines de millions en Chine, et celle d'une mère en particulier : Lala. C'est par elle surtout que sont décrits les problèmes entre ses enfants, leurs querelles et jeux, leurs cachotteries et mesquineries, leurs attentes et déceptions, les rivalités entre aînés ou entre mère et filles, bref, tout ce qu'il y a de plus humain. Le génie réside dans le ton, les force détails qui saisissent si bien l'instant décrit, l'humour parfois, l'ironie entre les gosses qui en grandissant apprennent à faire mouche par des piques cruelles et acerbes. De même que l'ironie de la mère, prête à tout pour sa nombreuse progéniture, bien qu'excédée par leurs incartades et insolences croissantes, que l'adolescence naturellement ne vient guère arranger. La mort, aussi, rôde… et prend régulièrement son tribut… Les douleurs, tenues secrètes, éclatent au grand jour… Et entre toutes ces tensions, des scènes de joies, d'amitié, d'amours juvéniles et adultérines, car la vie connaît aussi ses moments de bonheur.

Il y a dans cette œuvre toutes les ficelles dont les uns et les autres usent pour subvenir aux besoins de la maison : le Chinois de la rue a la débrouillardise spontanée dans le sang, là où le Français cartésien commence d'abord par échafauder un système D. Car survivre en Chine en ces temps-là est difficile, on y parvient avec de gros efforts et avec le recours à autrui, même si tout se paie tôt ou tard. Ainsi de l'amant de Lala qui l'aide en catimini par ses apports de riz, non sans lui avoir d'abord fait deux jumeaux à l'insu de tous ; de même, plus tard, de son sang qu'elle vend à l'hôpital pour acheter des légumes et un peu de viande. Heureusement que le frère de l'époux défunt, amoureux de sa belle-sœur insensible cependant à ses avances, porte secours à temps aux moments cruciaux.

CHI Li ou la lucidité des lettres

Car ce livre est aussi une fresque des événements historiques survenus en Chine, depuis les nationalistes chinois fuyant devant les troupes communistes de Mao, la « libération » de 1949, les ravages du « Grand Bond en Avant » aggravés par la « Révolution Culturelle », jusqu'à la chute de la « Bande des Quatre » et le changement de politique qui s'ensuivit. Mais le livre n'est pas un compte rendu politique : Chi Li ne fait que mentionner l'incidence de ces événements sur la famille, dans un texte émaillé d'allusions aux divers slogans et faits de cette époque, qu'un excellent compendium de notes en fin d'ouvrage vient compléter et expliciter… Ce n'est donc que par le hasard que la famille en est affectée : tel fils de Lala qui s'enrôle avec les jeunes Gardes Rouges sillonnant le pays gratuitement en train pour faire la loi au nom du « Grand Timonier », tel autre qui fugue loin de sa province…

Dans ce roman complet, riche, sans délayage ni complaisance envers l'histoire et la mode des happy ends, Chi Li montre une maîtrise du métier comme on aimerait en voir plus souvent. Les relations familiales, on l'a dit, sont décrites avec soin et réalisme, tissées avec brio à l'environnement social et politique tels que l'a dépeint Zhang Yimou dans son excellent film « vivre ». Pour ceux qui auraient épuisé ses titres traduits en français, ( un petit échantillon, l'auteur comptant plus d'une vingtaine de romans à son actif ), signalons le recueil de nouvelles en Collection Panda. Et pour ceux qui voudraient suivre par un deuxième livre, Pour qui te prends-tu ?, très différent de Tu es une rivière, est tout aussi étonnant. Chi Li a son monde, un ton, un style, et surtout les « yeux en face des trous », autant d'atouts qui signent en elle un grand écrivain.

Claudio SEPULVEDA SCHULZ

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°2 : 16.VI.04

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
ZELLER Florian - La Fascination du Pire AGUALUSA José Eduardo - Le Marchand de Passés WERTH Léon - Clavel chez les Majors GUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la Femme KIM Suki - L'Interprète SELGE Albrecht - Wach ( Eveillé )
 
 
[10]   LITTERATURES / pays > ASIE > Mandarin   
 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine  Poésie 
21 : 21.VI.05
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Femmes Poètes de la Chine
0 0
4 0
 

Excellente anthologie de 180 poèmes d'amour, par 127 poétesses de la Chine impériale essentiellement. Certes, il existe quantité d'anthologies plus fournies, mais la qualité et l'optique de celle-ci en font une excellente introduction qui honorera toute bibliothèque… Sélection. »»»

 
  GAO Xingjian - Le Témoignage de la Littérature  Témoignage 
2 : 01.VI.04
GAO Xingjian :
Le Témoignage de la Littérature
1 0
1 0
 

Un recueil d'articles par Gao Xingjian, denses, indispensables pour saisir toute la profondeur et l'envergure de son œuvre, nécessairement perdues en traduction. La littérature reprend ici ses lettres de noblesse, loin de la foule d'écrivassiers actuels… Synthèse et florilège. »»»

 
 
LIU Xinwu - La Démone Bleue ZHU (CHU) - Anthologie de la Famille Chu TIE Ning - La Douzième Nuit CHI Li - Un Homme bien sous tous rapports LAO She	 - La Maison de Thé RABUT Isabelle - Un siècle de littérature chinoise moderne dans le miroir de la traduction française
 
 
[12]   MONDE SYNOPTIQUE > CHINE > Littérature   
 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine  Poésie 
21 : 21.VI.05
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Femmes Poètes de la Chine
0 0
4 0
 

Excellente anthologie de 180 poèmes d'amour, par 127 poétesses de la Chine impériale essentiellement. Certes, il existe quantité d'anthologies plus fournies, mais la qualité et l'optique de celle-ci en font une excellente introduction qui honorera toute bibliothèque… Sélection. »»»

 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Jeux de Montagnes et d’Eaux  Poésie 
34 : 01.IX.07
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Jeux de Montagnes et d’Eaux
0 0
2 4
 

Edition augmentée de cette belle anthologie de poésie paysagiste, puisée sur quelque quinze siècles. Son traducteur Jean-Pierre Diény en a choisi une centaine de forme courte, dérivés du quatrain classique, avec la version en chinois en vis-à-vis. Le livre est lui-même superbe ! »»»

 
 
SHANG Qin - Rêve ou Aube CHI Li - Un Homme bien sous tous rapports YANG Jiang - Sombres Nuées GAO Xingjian - Le Témoignage de la Littérature ZHU (CHU) - Anthologie de la Famille Chu LIU Xinwu - La Démone Bleue
 
 

     
Du même auteur
CHI Li
 
CHI Li - Un Homme bien sous tous rapports
 
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
DE POLI Aldo - BibliothèquesYOSHIMURA Akira - La Guerre des Jours Lointains
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
 
ROMAN :
nos préférés
 
LITTELL Robert - La CompagnieBENGTSSON Frans Gunnar - Orm le Rouge T.1-2
COULSON Joseph - Le Déclin de la LuneGUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la Femme
SERAPHIN Danièle - Un si vieil AmourHOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la Pureté
NESBO Jo - Rouge-GorgeTOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amour
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
MANDARIN :
dernières entrées
 
SHANG Qin - Rêve ou AubeANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine
LAO She	 - La Maison de ThéLIU Xinwu - La Démone Bleue
TIE Ning - La Douzième NuitYANG Jiang - Sombres Nuées
RABUT Isabelle - Un siècle de littérature chinoise moderne dans le miroir de la traduction françaiseZHU (CHU) - Anthologie de la Famille Chu
 
LITTERATURE :
dernières entrées
 
ANTHOLOGIE POETIQUE - Jeux de Montagnes et d’EauxSHANG Qin - Rêve ou Aube
ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la ChineANTHOLOGIE POETIQUE - Les Yeux du Dragon
LAO She	 - La Maison de ThéLIU Xinwu - La Démone Bleue
TIE Ning - La Douzième NuitYANG Jiang - Sombres Nuées
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)