N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
SUSKIND Ron - Le Roman Noir de la Maison BlancheSUSKIND Ron
Le Roman Noir de la Maison Blanche
Titre original : The Price of Loyalty, George W. Bush, the White House, and the Education of Paul O'Neill
[5] Saint-Simon
 
461 pages - 22 €
ISBN 10: 2-915134-11-1
3
2 0
1 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Bon éclairage sur les rouages de l'administration Bush, basé sur quelque 19 000 notes de services, comptes rendus de réunions, dossiers secrets, conversations privées entre membres de la Maison Blanche, et le témoignage de l'ancien secrétaire au trésor Américain Paul O'Neill.

C'est en décrivant les premières années de l'administration Bush ( questions budgétaires, Protocole de Kyoto, politique au Moyen-Orient, etc. ) d'après les informations de l'ex-secrétaire d'Etat au Trésor Paul O'Neill, que Ron Suskind explique les méthodes et prises de décision du gouvernement américain.

George W. BUSH, un président difficile à cerner

Tout au long du récit, l'auteur pointe sur le manque d'idée et de curiosité du 43e Président américain : « sur de nombreuses questions, il ne savait pas grand chose de la position du nouveau président (p.39) » et sur les difficultés de son entourage à comprendre sa manière de penser. O'Neill, qui côtoya plusieurs Présidents républicains, le compare même à Nixon ou Ford. En effet, si « on ne peut pas demander à un président d'être plus expert que tous ses conseillers réunis (p.243) », il doit garder un rôle de leader dans les débats où les partisans des différentes options opposent leurs arguments sur la base des rapports lus au préalable…

Décrivant les nombreuses réunions stériles dans le bureau Ovale, O'Neill soupçonne George W. Bush de s'en désintéresser entièrement, à l'inverse de ses prédécesseurs, très exigeants sur la qualité des notes de synthèses… Suskind décrit donc un homme peu loquace, peu curieux, et peu au fait des dossiers : « il suffisait d'entourer un tel président d'une des équipes les plus chevronnées de l'histoire récente pour que ses responsables finissent non seulement par décider mais aussi, dans certains cas, par conduire la politique étrangère des Etats-Unis (p.150) ».

Une administration dirigée par Cheney ?

« George W. Bush partait de zéro sur la plupart des dossiers et il s'appuyait sur des idéologues comme Larry Lindsey, Karl Rove et, on pouvait le craindre, son vieil ami Dick Cheney. Pas un seul intermédiaire impartial là-dedans (p.189). » Dès lors, on comprend mieux ces décisions comme la rupture des discussions américaines sur le Protocole de Kyoto, la fin de celles entre Sharon et Arafat pour la paix en Israël qui avaient fait l'objet de beaucoup d'attention de la part de l'administration Clinton, ou encore la baisse inconditionnelle des impôts, très détaillée ici vu les anciennes fonctions de Paul O'Neill. La méthode était simple : « les réunions du cabinet et toutes les autres, grandes ou petites, auxquelles [le président] assistait étaient préparées avec soin. Au préalable, les chefs de cabinet des secrétaires d'Etat recevaient une note de la part d'un haut responsable de la Maison-Blanche, qui indiquait à quel moment chaque secrétaire devait prendre la parole, sur quel sujet, et combien de temps (p.218)», tuant ainsi tout échange argumenté entre les protagonistes.

La manipulation était telle que dès la première réunion du National Security Council (NSC) un mois environ après la prise de fonction de l'administration Bush, les «faucons» proposaient déjà d'envahir l'Irak avec des arguments finement préparés par Paul Wolfowitz, Charles Tenet ou Dick Cheney, dont on mesure aujourd'hui pleinement la constance et l'efficacité…Une guerre préventive sans la moindre preuve pour « dissuader les autres [dictateurs] de créer des menaces asymétriques (p.133) », là où le candidat Bush annonçait dans sa campagne sa volonté d'alléger les obligations de la politique étrangère au Moyen-Orient…

De PDG à Secrétaire ou Ministre : une reconversion difficile

Mais le livre ne traite pas uniquement de l'administration Bush. Les difficultés de Paul O'Neill à faire entendre sa voix dans une administration, contrôlée par d'autres, rappellent les maladresses de certains ministres du gouvernement Raffarin II… En effet, si un PDG est seul maître à bord de son entreprise et fait ses choix à partir de données réelles et concrètes, un Ministre français ou un Secrétaire américain est d'abord un homme politique, dont les choix peuvent bien reposer sur d'autres arguments. Or, on sent au long des pages l'amertume de Paul O'Neill à ne pouvoir imposer ses choix, car quels qu'ils soient, il appartient au président Bush de trancher, idée difficilement admise par ces hommes de l'entourage de Bush. « C'est notre système politique qui a besoin d'être réparé […] Il faut l'ancrer dans la réalité. Pas sur les batailles politiciennes (p.74) ».

Cet ouvrage livre donc, outre d'éclairantes informations pour comprendre le bilan de l'administration Bush, les difficultés rencontrées par certains fonctionnaires et qui couvrent près de la moitié de sa pagination, ce qui n'est pas suggéré dans le titre français du livre. Elles éclairent à travers l'expérience de O'Neill, si l'on veut les propres problèmes rencontrés par ses homologues français comme Francis Mer ou Luc Ferry : les qualités nécessaires d'un bon politicien ne sont manifestement pas les mêmes que celles d'un bon PDG.

Pierre JALLON

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°11 : 01.XI.04

* * *

[24]   AMERIQUES > U.S.A. > Politique   
 
  RITTER Scott - Les Mensonges de George Bush  Politique 
11 : 01.XI.04
RITTER Scott :
Les Mensonges de George Bush
2 0
2 0
 

Cet ancien investigateur de l'UNSCOM, décrit comment son action a été entravée, déformée et instrumentalisée par l'administration Bush, avec les acteurs et les mensonges sciemment construits pour museler les sceptiques et le Congrès, pour mieux engager les USA contre l'Irak. »»»

 
  ZWICK Edward - Couvre-Feu  Action/Thriller 
11 : 01.XI.04
ZWICK Edward :
Couvre-Feu
0 0
0 0
 

Un film prémonitoire : des attaques de cellules terroriste à New York, où se mêlent le complot politique ourdi par la CIA, une armée américaine incarnée par un inquiétant général, et le FBI qui tente de sauver les citoyens en louvoyant entre les intérêts de l'agence et de l'armée… »»»

 
 
BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur Démasquée CHALIAND Gérard - D'une Guerre d'Irak à l'Autre NICHOLS Mike - Primary Colors WALLERSTEIN Immanuel - Sortir du monde états-unien WOODWARD Bob - Plan d'attaque THORET Jean-Baptiste - 26 secondes, l'Amérique éclaboussée
 
 
[22]   THEMATIQUES > ACTUALITE > Etats-Unis   
 
  RITTER Scott - Les Mensonges de George Bush  Politique 
11 : 01.XI.04
RITTER Scott :
Les Mensonges de George Bush
2 0
2 0
 

Cet ancien investigateur de l'UNSCOM, décrit comment son action a été entravée, déformée et instrumentalisée par l'administration Bush, avec les acteurs et les mensonges sciemment construits pour museler les sceptiques et le Congrès, pour mieux engager les USA contre l'Irak. »»»

 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
 
MOORE Michael - Bowling for Columbine CLARK Wesley K. - L'Irak, le Terrorisme et l'Empire Américain FUKUYAMA Francis - D’où viennent les Néo-conservateurs ? WOODWARD Bob - Plan d'attaque BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur Démasquée CESSE Philippe - Barack OBAMA, Chronique d’une Victoire annoncée
 
 
[28]   LIVRES > SCIENCES SOCIALES > Politique   
 
  RITTER Scott - Les Mensonges de George Bush  Politique 
11 : 01.XI.04
RITTER Scott :
Les Mensonges de George Bush
2 0
2 0
 

Cet ancien investigateur de l'UNSCOM, décrit comment son action a été entravée, déformée et instrumentalisée par l'administration Bush, avec les acteurs et les mensonges sciemment construits pour museler les sceptiques et le Congrès, pour mieux engager les USA contre l'Irak. »»»

 
  LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole  Guerres du Golfe 
28 : 15.VIII.06
LAURENT Eric :
La Face cachée du Pétrole
1 0
2 0
 

Enquête saisissante, documentée mais un peu journalistique, sur l’histoire des enjeux pétroliers : épuisement de cette grande ressource stratégique, conspiration du silence. L’arme pétrolière aurait de plus servi à freiner l’URSS autant qu’à motiver la réélection de George Bush… »»»

 
 
MELENCHON Jean-Luc - Qu’ils s’en aillent tous ! ROCARD Michel - JUPPÉ Alain - La politique telle qu’elle meurt de ne pas être ANDOLFATTO Dominique – LABBE Dominique - Histoire des Syndicats ( 1906 – 2006 ) WOODWARD Bob - Plan d'attaque PRUNIER Gérard - Le Darfour, un Génocide Ambigu REMOND René - Quand l’Etat se mêle de l’Histoire
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
LAPHAM Lewis - L'Amérique Bâillonnée
 
POLITIQUE :
nos préférés
 
BERLIOZ-CURLET Jacques - FBI Histoire d’un empireRITTER Scott - Les Mensonges de George Bush
LAPHAM Lewis - L'Amérique BâillonnéeTHORET Jean-Baptiste - 26 secondes, l'Amérique éclaboussée
 
POLITIQUE :
dernières entrées
 
STROH Olivier - Qui dirige le monde ?CESSE Philippe - Barack OBAMA, Chronique d’une Victoire annoncée
BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur DémasquéeFUKUYAMA Francis - D’où viennent les Néo-conservateurs ?
BERLIOZ-CURLET Jacques - FBI Histoire d’un empireTHORET Jean-Baptiste - 26 secondes, l'Amérique éclaboussée
KUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'AmériqueWOODWARD Bob - Plan d'attaque
 
ETATS-UNIS :
dernières entrées
 
STROH Olivier - Qui dirige le monde ?CESSE Philippe - Barack OBAMA, Chronique d’une Victoire annoncée
BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur DémasquéeNAIM Moisés - Le Livre Noir de l’Economie mondiale
FUKUYAMA Francis - D’où viennent les Néo-conservateurs ?LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole
NADOUCE Philippe - Saint GatesKUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'Amérique
 
POLITIQUE :
dernières entrées
 
MELENCHON Jean-Luc - Qu’ils s’en aillent tous !BAYROU François - 2012, Etat d’urgence
CHEVENEMENT Jean-Pierre – CHATEL Luc - Le Monde qu’on leur prépareMONTEBOURG Arnaud - Votez pour la démondialisation !
ROCARD Michel - JUPPÉ Alain - La politique telle qu’elle meurt de ne pas être - Notules sur le monde arabe
BLIN Arnaud - 11 Septembre – La Terreur DémasquéeFROBERT Ludovic - Galbraith
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)