N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
SEPULVEDA Luis - Le Monde du Bout du MondeSEPULVEDA Luis
Le Monde du Bout du Monde
Titre original : El mundo del Fin del Mundo
[48] Métailié
Entretien avec l'éditeur :
METAILIE Anne-Marie
132 pages - 7 €
ISBN 10: 2-86424-541-8
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

L'auteur du Vieux qui lisait les Romans d'Amour se présente dans Le Monde du Bout du Monde comme le journaliste chilien exilé à Hambourg qu'il fut, avec les souvenirs de son voyage d'été en Patagonie quand il était adolescent… Mais fallait-il vraiment le traduire ?

Fasciné par la lecture de Moby Dick de Herman Melville, le narrateur avait embarqué sur l'Evangéliste, petit baleinier qui lui fit découvrir l'océan, ses marins et les difficultés de leurs vies. Le point d'orgue de cette riche expérience fut le féroce spectacle du dépeçage d'un cachalot, qui ne le laissa pas sans effroi : « les cinq hommes avaient mis des cirés noirs et ils étaient ensanglantés des pieds à la tête. Les mouettes, les cormorans et autres oiseaux de mer volaient au-dessus, rendus fous par l'odeur du sang, et plus d'un payait son audace d'un coup de couteau qui le fendait en deux en plein vol (p.38) ».

Vingt-quatre ans plus tard, l'adolescent s'est exilé à Hambourg comme journaliste indépendant attaché aux enjeux écologiques. Pour lutter contre le massacre des mammifères marins, il retourne sur les récifs du Cap Horn en compagnie du capitaine Nilssen, fils d'une indienne et d'un marin danois, à la poursuite d'un baleinier industriel battant pavillon japonais. La poursuite entre les deux navires laisse à désirer, et pour qui ne connaît pas bien les lieux de l'itinéraire, son détail scrupuleux à maintes occasions ne fait pas rêver, en partie en raison d'une énumération quasi-systématique des noms propres ( mais sans atteindre le champion en la matière, le lénifiant Autour de la Lune de Jules Verne ). Ce roman se veut aussi prétexte aux anecdotes de marins, peu originales ni savoureuses hélas.

Allégories et Réalisme

La nationalité du navire n'est pas fortuite, le Japon en effet pêchant abondamment dans les eaux internationales de l'hémisphère sud pour une population nombreuse et friande de fruits de mer. Le livre traite de ces importants d'enjeux écologiques, de la domination du Nord sur le Sud et du cynisme des grandes puissances en général, et des autorités japonaises en particulier : « je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour démontrer que la chasse à la baleine est possible et licite. Vous et moi nous avons quelque chose en commun : nous sommes des rêveurs, et mon rêve est de recommencer la chasse commerciale à la baleine sur une grande échelle (p.52) »…

On sent en filigrane une allégorie de la situation économique du Chili, où l'on peut voir son peuple symbolisé par les baleines, gouverné, dominé et menacé par un Japon impérialiste et omnipotent. Mais on regrette que ce roman ne soit plus incisif et ne développe davantage cette thématique. C'est que Luís Sepúlveda est plus écrivain que pamphlétaire, en dépit de quelques coups de gueules bien sentis : « ces bateaux-usines sont l'une des plus grandes saloperies inventées par l'homme. Ils ne vont pas sur les bancs. La pêche, ça n'est pas leur affaire. Ils cherchent la graisse ou l'huile animales pour l'industrie des pays riches et, pour arriver à leurs fins, ils n'hésitent pas à assassiner les océans (p.90) ».

Le réalisme factuel de la narration tranche avec le dénouement : l'intervention du merveilleux laisse un peu perplexe. La fin, toute symbolique des baleines faisant échouer le Nisshin Maru ( tous les navires japonais ont leur nom suivi de Maru ), est une invitation implicite à repousser les intérêts japonais. Si elle ne manque pas poésie vu la thématique, elle jure dans un contexte didactique visant à la prise de conscience et à la prise de position : c'est, au mieux, maladroit.

Un ami Chilien m'a dit que ce roman ne pouvait pas être traduit, car toute la musicalité de la langue et les expressions si proprement chiliennes seraient perdues en traduction. En effet, le roman est souvent plein de 'chilenismos', ces expressions et francs-parlers populaires que seuls les ressortissants de ce long pays connaissent et apprécient. Mieux vaut donc le lire dans sa version espagnole. Enfin, le titre français ne rend pas compte du triple jeu de mots du titre français, puisque le mot fin en espagnol, outre les sens de « mort » et de « dessein » comme en français, a aussi le sens de « final, bout », d'où le (bon) choix fait en France… N'oublions pas que le lieu où se déroule l'action répond à l'expression chilienne « allá donde el Diablo perdió el poncho », le bout du monde là-bas où le Diable perdit son poncho…

Xavier CHARRETON

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°2 : 16.VI.04

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
STAALESEN Gunnar - La Belle Dormit Cent Ans KHADRA Yasmina - L'Attentat RIEL Jorn - La Faille STAALESEN Gunnar - Le Loup dans la Bergerie ANDAHAZI Federico - Le Secret des Flamands GRONDAHL Jens Christian - Virginia
 
 
[14]   LITTERATURES / pays > HISPANO-LUSOPHONE > Chili   
 
  SEPULVEDA Luis - Un Nom de Torero  Roman 
19 : 01.V.05
SEPULVEDA Luis :
Un Nom de Torero
1 0
1 0
 

Un polar ramassé et bien conçu, dynamique et spirituel, qui explore les arcanes des missions secrètes depuis les guérilla latino-américaine à l'espionnage. Le butin est de retrouver des pièces d'or subtilisées peu avant la fin du IIIe Reich. Echanges musclés et exotisme garantis… »»»

 
  RIVERA LETELIER Hernán - Les Fleurs Noires de Santa Maria  Roman 
9 : 01.X.04
RIVERA LETELIER Hernán :
Les Fleurs Noires de Santa Maria
2 0
1 0
 

1907, nord du Chili : révoltés par leur exploitation éhontée, les grèves pacifiques des ouvriers du salpêtre aux mines de nitrates sont réprimées dans le sang. Un portrait poignant de ces fleurs noires, victimes d'un drame social dû à la cupidité des gringos et du gouvernement. »»»

 
 
RIVERA LETELIER Hernán - Mirage d’Amour avec Fanfare EDWARDS Jorge - L'Origine du Monde BOLAÑO Roberto - Amuleto KHATIBI Abdelkébir - Quatuor Poétique – Rilke, Goethe, Ekelof, Lundkvist PARRA Angel - Dos Palomitas et autres mélodies MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumière
 
 
[46]   MONDE SYNOPTIQUE > AMERIQUE LATINE > Littératures AL   
 
  SERNA Enrique - Amours d'Occasion  Nouvelle(s) 
21 : 21.IX.05
SERNA Enrique :
Amours d'Occasion
1 0
2 1
 

Excellent recueil de onze nouvelles sur l’amour, chacune aboutie sur ses diverses facettes, chiennes le plus souvent, avec les aspects caractéristiques de la société mexicaine en filigrane. La plume, maître et de constante qualité, décrit les gens avec humour et cynisme consommés. »»»

 
  STUDART Heloneida - Les Huit Cahiers  Roman 
1 : 01.VI.04
STUDART Heloneida :
Les Huit Cahiers
1 0
1 1
 

Ce roman distinctement féminin, sans être ouvertement militant, fait de cette féministe engagée une grande romancière dont témoignent une plume riche et l'art de thèmes savamment imbriqués au fil des chapitres. Si cela n'en fait pas un grand roman contemporain… »»»

 
 
GELMAN Juan - Salaires de l’Impie CASTELLANOS MOYA Horacio - Le Dégoût VASQUEZ Juan Gabriel - Les Dénonciateurs STUDART Heloneida - Le Bourreau CACERES Grecia - Fin d'après-midi RAMOS Pablo - L’Origine de la Tristesse
 
 
[13]   AMERIQUES > Chili > Littérature   
 
  DEL RIO DONOSO Luis - Directeur des Editions La Porte   Editeurs 
5 : 01.VIII.04
DEL RIO DONOSO Luis :
Directeur des Editions La Porte
 

Entretien. Luis del RIO-DONOSO dirige les Editions La Porte, sises à Paris et entièrement consacrées à l'édition de poètes hispanophones et francophones du monde entier. La maison édite plusieurs recueils par an, souvent bilingues, et sa revue La Porte des Poètes. »»»

 
  SEPULVEDA Luis - Un Nom de Torero  Roman 
19 : 01.V.05
SEPULVEDA Luis :
Un Nom de Torero
1 0
1 0
 

Un polar ramassé et bien conçu, dynamique et spirituel, qui explore les arcanes des missions secrètes depuis les guérilla latino-américaine à l'espionnage. Le butin est de retrouver des pièces d'or subtilisées peu avant la fin du IIIe Reich. Echanges musclés et exotisme garantis… »»»

 
 
EDWARDS Jorge - L'Origine du Monde MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumière NERUDA Pablo - J’avoue que j’ai vécu RIVERA LETELIER Hernán - Les Fleurs Noires de Santa Maria SEPÚLVEDA ALVAREZ Claudio R. - NERUDA à 100 ans SKARMETA Antonio - Neruda par Skarmeta
 
 
[56]   THEMATIQUES > LITTERATURES > Roman   
 
  SEIERSTAD Asne - Le Libraire de Kaboul  Témoignage 
5 : 01.VIII.04
SEIERSTAD Asne :
Le Libraire de Kaboul
2 0
3 0
 

Un vibrant témoignage romancé du quotidien des Afghanes et Afghans à la fin du règne des Talibans. Mais pas seulement, puisque us et coutumes sont décrits en détail, avec les pensées et commentaires des intéressés. Récit et plume franchement remarquables. »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
CASTELLANOS MOYA Horacio - L'Homme en Arme STUDART Heloneida - Le Cantique de Meméia MACHADO DE ASSIS Joaquim Maria - Chasseur d’Esclaves REZENDE Maria Valéria - Le Vol de l’Ibis rouge GARCIA-MARQUEZ Gabriel - Mémoire de mes Putains Tristes STUDART Heloneida - Les Huit Cahiers
 
 

     
Du même auteur
SEPULVEDA Luis
 
SEPULVEDA Luis - Un Nom de Torero
 
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
STADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages
 
ROMAN :
nos préférés
 
COULSON Joseph - Le Déclin de la LuneEMECHETA Buchi - La Cité de la Dèche
GUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la FemmeLAXNESS Halldor Kiljan - Gens Indépendants
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourSTUDART Heloneida - Les Huit Cahiers
HOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la PuretéDAVIDSEN Leif - La Photo de Lime
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
CHILI :
dernières entrées
 
KHATIBI Abdelkébir - Quatuor Poétique – Rilke, Goethe, Ekelof, LundkvistMIZON Luis - L’Oreiller d’Argile
MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumièreRIVERA LETELIER Hernán - Le Virtuose
SKARMETA Antonio - Neruda par SkarmetaRIVERA LETELIER Hernán - Mirage d’Amour avec Fanfare
NERUDA Pablo - J’avoue que j’ai vécuRIVERA LETELIER Hernán - Les Fleurs Noires de Santa Maria
 
LITTERATURES AL :
dernières entrées
 
MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumièreBRYCE-ECHENIQUE Alfredo - Le Verger de mon Aimée
VASQUEZ Juan Gabriel - Les DénonciateursMACHADO DE ASSIS Joaquim Maria - Chasseur d’Esclaves
REZENDE Maria Valéria - Le Vol de l’Ibis rougeRIVERA LETELIER Hernán - Le Virtuose
RAMOS Pablo - L’Origine de la TristesseSTUDART Heloneida - Le Bourreau
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)