N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
AUBERT Brigitte - Le Chant des SablesAUBERT Brigitte
Le Chant des Sables
 
[33] Seuil (Le)
 
341 pages - 19 €
ISBN 10: 2-02-067947-7
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Un pastiche abracadabrant du roman d'aventures, avec un humour potache, une succession de parodies délirantes et farfelues, mais toujours l'écriture impeccable que l'on connaît de l'auteur de Transfixions et du Couturier de la Mort.

En entamant ce roman de Brigitte Aubert, je m'attendais à plonger dans son univers sombre, peuplé de personnages bien plantés comme dans Les Quatre Fils de Dr March. J'anticipais une énigme complexe du style Le Couturier de la Mort ou de Descente d'organes, dans laquelle l'auteur mêle humour noir et descriptions macabres pour mieux plonger le lecteur dans les affres de l'abomination d'un Funérarium… Seule certitude : la quatrième de couverture indiquait bien que ce n'était pas une nouvelle enquête d'Elise Andrioli, tétraplégique, aveugle et muette ( pour plus de compléments, cf. le point III de l'article Le Roman Policier Actuel ).

L'INTRIGUE : Indiana Jones

Roman, 52 ans, dirige une expédition d'une dizaine de membres sur les traces de la route du bronze en Asie centrale… Lors d'un arrêt en pleine tempête de sable, ils découvrent des pierres régulièrement entaillées : au mépris de toute déontologie, ils ne se limitent pas à un relevé, et en emportent une.

Dès lors, les dieux semblent piquer une grosse colère : on tire sur la troupe en plein désert iranien, blessant légèrement Tatiana, une blonde sculpturale et ancienne major de l'Institut militaire russe ; deux pneus d'un véhicule sont crevés… avec leurs propres clous ; des gardiens de la Révolution armés jusqu'aux dents et portant montres Patek-Philippe contrefaites vérifient leurs identités ; le village où ils s'arrêtent le soir a été complètement décimé avec sur la peau des victimes les mêmes caractères incisés que sur les pierres ; leurs véhicules ne redémarrent pas car du sucre a été introduit dans les réservoirs… Plus de doute, un membre de l'équipe fait du sabotage dès les premières pages…

LECTURE à deux niveaux

Brigitte Aubert n'écrit pas que romans policiers, noirs et sanglants : elle exerce aussi son talent de conteuse pour la jeunesse. Le Chant des Sables peut ainsi convenir aux amateurs de romans d'aventures hasardeuses, telles cette descente de torrents souterrains à bord d'un canot ( p.115 seq. ) ou la bataille à l'intérieur d'un hélicoptère qui en plein vol tombe en panne d'essence (p.333 et seq. ). Certains développements sont un clin d'œil aux activités des jeunes d'aujourd'hui, actuels comme dans « je suppose que le Roi a besoin de la Prophétie pour conduire le Peuple à la victoire, en tout cas c'est comme ça dans tous les romans d'héroic fantasy, acheva-t-il avec un sourire qui se moquait de lui-même (p.201) » ou virtuel comme dans « le domaine des Mages est structuré comme un jeu vidéo. Très peu de personnages atteignent le niveau trois (p.287) »…

Les descriptions, omniprésentes, sont non sans humour :
1. moqueries envers les savants et leurs éléments d'étude : « Tatiana se pencha et ramassa une poignée de ce qui ressemblait à de gros grains de poussière décolorés :
- Fragments d'étamines. Ils ont été recouverts de fleurs printanières aux couleurs vives : renoncules, centaurées jaunes, muscaris bleu foncé. Et ils reposent sur un lit de rameaux d'Ephedra. Typique des sépultures du Paléolithique supérieur dans cette région (p.128) » ;
2. parodie des 'surhommes' : Vlad, un caucasien long et dégingandé, grimpe une échelle de corde sur une dizaine de mètres, avec son fusil et en portant un collègue blessé (p.130)
3. des petits génies qui malaxent l'argile en plein désert, pour enduire et guérir une blessure par balle : « il passa sa boule de terre amollie au motard, qui entreprit d'en recouvrir la blessure de d'Encausses, puis d'entourer le tout d'un morceau de son turban rapidement découpé avec un Tool Logic Survivor Fire, un couteau de survie doté d'un équipement sophistiqué comprenant un dispositif de mise à feu (pp.187-188) » :
4. et c'est sans oublier les ouïes extra-fines et les odorats sélectifs : « Néa pencha légèrement la tête sur le côté, écoutant les bruits infimes du désert. Renifla pour déceler l'éventuelle odeur d'une cigarette ou de transpiration humaine (p.316) », après avoir nagé dans les égouts, fait sécher les vêtements imprégnés la nuit et les avoir ré-endossés sans prendre de douche !

Sans se comparer à Stephen King et à Peter Straub dans Le Talisman, Brigitte Aubert fait aussi des clins d'œil au Seigneur des Anneaux comme à Edgar Poe et aux super-productions : « je sais comme l'a dit Roman, que tout cela a l'air d'un banal épisode de James Bond, avec les vilains hommes préhistoriques en guise de super méchants, mais la vie est bien souvent aussi mélodramatique que le pire navet hollywoodien. Des millions d'hommes meurent chaque année pour des raisons particulièrement stupides (p.205) ».

Il y a aussi des trouvailles comme les sirènes sopranos, des monstres carnassiers troglobies et moins charmantes que celles d'Ulysse. Mais l'auteur ramène de temps en temps à la réalité : « cette expédition devenait de plus en plus absurde, mâtinée de Marx Brothers et d'Alice au Pays des Merveilles (p.250) », terrible parfois comme ici : « il se contente d'enregistrer, en mode automatique, sans se sentir impliqué. Il ne sait pas comment réagir à ces situations inimaginables. Comment croire, quand on est, disons… un médecin éminent et respecté de tous, qu'on peut et qu'on va vous jeter dans un wagon de marchandises, massacrer votre famille, vous gazer et faire du savon avec votre dépouille ! Les chocs trop violents, les pensées inconcevables, annihilent la perception de la réalité (p.297) »…

Norah GUENEAU

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°20 : 01.VI.05

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
RIEL Jorn - La Faille BASTID Jean-Pierre – LAJOURNADE Jean-Pierre - Un Curé et des Fusils CAYRE Hannelore - Commis d'Office SENGES Pierre - La Réfutation Majeure CIAM Gabrielle - Je t'aime beaucoup DAVIDSEN Leif - Un Russe Candide
 
 
[236]   LITTERATURES / pays > FRANCOPHONE > France   
 
  GODARD Henri - Une Grande Génération  Création 
1 : 01.VI.04
GODARD Henri :
Une Grande Génération
3 0
1 0
 

Un recueil d'essais stimulants et enrichissants où ce professeur d'université, qui enseigna à la Sorbonne, analyse l'impact de l'Histoire sur la littérature : comment l'expérience de la Grande Guerre insuffla la nécessité, chez certains écrivains, d'un changement d'écriture ? »»»

 
  SERAPHIN Danièle - Un si vieil Amour  Roman 
14 : 21.IX.05
SERAPHIN Danièle :
Un si vieil Amour
1 0
2 0
 

Remarquable roman sur l'éventail des sentiments et des contrariétés de l'amour. En retrouvant les lettres de ses parents et grands-parents, Emma revit l'évolution de leurs relations, de la passion à la haine : c'est une douleur, les parents sont si jeunes et si vivants lorsqu'elle lit (p.95). »»»

 
 
CENDORS Pierre - L’Homme Caché PERROS Georges - Correspondance 1966-1977 MAÏ Franca - Momo qui kills DISLAIRE Thierry-Frantz - Passim, le Voyageur des Sables SENGES Pierre - La Réfutation Majeure HADDAD Hubert - Julien Gracq : La Forme de la Vie
 
 
[112]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polar/Suspense   
 
  collectif - Le Rose et le Noir  Nouvelle(s) 
10 : 16.X.04
collectif :
Le Rose et le Noir
1 0
2 0
 

10 nouvelles sur le thème des revers de l'amour : cinq lauréats du 5e Concours de nouvelles noires et policières côtoient cinq écrivains confirmés. L'ensemble est de qualité du début à la fin : maîtrise du sujet et du déroulement de l'intrique, style assuré, et chutes garanties. »»»

 
  LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes  Polar/Suspense 
27 : 15.VI.06
LARSSON Stieg :
Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes
3 0
1 1
 

Plus qu’une enquête et admirablement mise en contexte, cette saga mène le lecteur par un subtil enchaînement des faits et un luxe de détails. Rappelons pour plus de piquant que c’est le premier volet d’une trilogie que l’auteur remit à l’éditeur, juste avant une fatale crise cardiaque… »»»

 
 
LE BRETON David - Mort sur la Route TRYON Thomas - Le Visage de l'Autre BROWN Dan - Anges et Démons KOONTZ Dean - Au Clair de Lune DI CARA Piergiorgio - L'Ile Noire LUDLUM Robert - La Directive Janson
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
MANKELL Henning - Le Retour du Professeur de Danse
 
ROMAN :
nos préférés
 
BENGTSSON Frans Gunnar - Orm le Rouge T.1-2DAVIDSEN Leif - La Photo de Lime
NESBO Jo - Rouge-GorgeTOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amour
LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les FemmesYOSHIMURA Akira - La Guerre des Jours Lointains
HOBAEK HAFF Bergljot - Le Prix de la PuretéLAXNESS Halldor Kiljan - La Saga des Fiers-à-Bras
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
FRANCE :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentARCHENOULT Alexandre - La Lune
HUYSMANS Joris-Karl - Trois PrimitifsTOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amour
STROH Olivier - Le Prince PhilippeDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
 
POLAR/SUSPENSE :
dernières entrées
 
HENRIET Alain – CALLEDE Joël - Damoclès T.1-2CALLEDE Joël – PIGNAULT Roland - Asthénie T.1
GIHEF - CALLEDE Joël - Haute Sécurité T.1~4MARININA Alexandra - L’Illusion du Péché
LYNDS Gayle - Le dernier Maître-EspionJAMES Peter - Mort ou presque
LE ROY Philip - Couverture dangereuseALESSANDRINI Giancarlo – GIROUD Frank - Quintett T.5 : La Chute
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)