N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
ANTHOLOGIE POETIQUE - Les Yeux du DragonANTHOLOGIE POETIQUE
Les Yeux du Dragon
 
[4] Bois d´Orion (Le)
 
188 pages - 19,05 €
ISBN 10: 2-909201-03-0
2
1 0
1 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Traduction et choix personnel de Daniel Giraud : les poèmes retenus, beaux et calligraphiés par Long Gue, sont de nette inspiration Chan et/ou Tao, une petite quarantaine de poètes du IIIe au XIXe siècles, dont on trouvera en fin d'ouvrage une présentation toute symbolique…

Un des grands intérêts d'une anthologie poétique est le regard par lequel les poèmes ont été colligés : plus que la présentation d'une simple somme de textes, même de grande qualité, c'est la cohérence de l'ensemble et les valeurs rassemblées qui en font le vrai mérite. C'est le cas pour cette sélection de Daniel Giraud qui en a aussi assuré la traduction : spécialiste du Chan et du Tao sur lesquels il a publié de nombreux ouvrages, les textes retenus ici reflètent bien cette double inspiration philosophique. Comme on le verra un peu plus en détails ci-après, les thèmes de la Voie, de l'écoute de Soi et de l'ermitage en montagne sont récurrents, comme dans ce superbe Dialogue en Montagne du célèbre Li Bo :

On me demande pour quelle raison j'habite la montagne verte
Je souris alors sans répondre, le cœur spontanément en paix
Les fleurs de pêchers s'éloignent ainsi au fil de l'eau
Il est un autre Ciel, une autre Terre que parmi les êtres (p.109)

Cela est d'autant plus vrai pour les immenses legs que les siècles sont venus grossir, comme l'est la poésie chinoise depuis vingt-cinq siècles au moins : « la poésie chinoise est si vaste qu'un seul recueil ne saurait la contenir et même si l'on multipliait les tomes, toujours il manquerait des poètes importants. Il est donc vain de vouloir être exhaustif en la matière ( Présentation, p.9) ».

L'ouvrage lui-même est rehaussé par une calligraphie de Long Gue en page droite de chaque texte. Le lecteur sinisant peut ainsi lire la version originale à loisir. Pour le néophyte cependant, on peut regretter l'absence de transcription phonétique et la traduction des noms en système EFEO au lieu du pinyin ( ce qui a été respecté ici ).


Impermanence

Un grand thème de la pensée Chan ( Zen en japonais ) est celle de l'impermanence et de la futilité des valeurs matérielles. Exemples des poètes Tao Yuanming et Han Shan

. La Voie se meurt depuis mille ans
Chacun est avare de ses désirs
Il y a du vin, personne ne veut en boire
veillant uniquement à la renommée en ce bas-monde
Ce qui fait mon corps précieux
n'est-ce pas d'être en vie la vie durant ?
Une vie, combien de temps dure-t-elle ?
Rapide comme l'éclair elle s'emballe
en cent années interminables
S'en tenant à cela comment s'accomplir ? (p.25)

Tao Yuanming ( IV-Ve siècles )


. Ai-je un corps ou n'ai-je pas de corps ?
Suis-je moi ou ne suis-je pas moi ?
Ainsi la méditation discerne…
Assis, adossé à la falaise, le temps passe
Les herbes vertes poussent entre mes pieds
La poussière rouge tombe sur ma tête
Je vois déjà les gens du commun
Sur mon lit de mort offrir vin et fruits (p.69).

Han Shan ( VIIe siècle )


Ecoute du Soi, Ecoute du Tout

Il est des sentiments et éthiques qu'il faut sentir et comprendre, et que le verbe peut seulement délimiter sans toutefois pouvoir les décrire précisément. C'est ce en quoi la parole est futile, une vérité difficile à admettre, surtout aujourd'hui, mais qui reste non moins vraie, car comme disait Laozi, « ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas ( zhi zhe bu yan, yan zhe bu zhi ) ». Les quatre quatrains ci-dessous de Seng Can n'ont cette forme qu'en raison de la présentation occidentale et du choix opéré pour les citer : en effet, ils sont extraits de passages plus longs, dont est repris seul un tiers des textes à chaque page mentionnée :

. Le combat entre obéir et désobéir
provoque la maladie du Cœur
Si vous ne discernez pas le sens profond
vous vous fatiguerez en vain à pacifier votre mental (p.29)

. Ne recherchez pas le monde extérieur
ne vous attardez pas dans le vide intérieur
Demeurez serein dans l'Unité
et le dualisme disparaîtra de lui-même (p.31)

. Plus nous parlons, plus nous pensons
et plus nous nous égarons
Balayant discours et raisonnements
nul lieu où ne pas circuler (p.33)

. Si le monde vide paraît changer
c'est par notre ignorance
Inutile de chercher la vérité
abandonnez plutôt les opinions (p.35)

Seng Can ( VI ou VIIIe siècle )


Poésie

La distinction entre poésie et philosophie est parfois malaisée, et il n'est pas certain qu'un tel rationalisme soit idoine. Néanmoins, les deux poèmes ci-dessous partagent le thème de la séparation chacun à sa manière. Si le premier, Cadeau d'adieu, est nettement plus proche des poèmes occidentaux de rupture amoureuse, le second joue sur l'expérience individuelle autant que comme épitaphe philosophique…

. Beaucoup d'amour ressemble vraiment à de l'indifférence
Seul, devant la coupe, ressentant l'impossibilité à sourire
La bougie a du cœur et déplore l'adieu
Pour nous elle fond en larmes jusqu'au jour (p.139)

Tu Mu ( 803 - 852 )


. Pénétrant en moi sans effort
Il n'est plus nécessaire de laisser une stance
Etant ainsi quelque peu conforme à la condition existentielle
Portez-vous bien, portez-vous bien (p.151)

Kou Qin ( 1063 - 1135 )

Philippe CESSE

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°5 : 21.VI.05

* * *

[3]   LITTERATURES / pays > ASIE > Chinois Classique   
 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine  Poésie 
21 : 21.VI.05
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Femmes Poètes de la Chine
0 0
4 0
 

Excellente anthologie de 180 poèmes d'amour, par 127 poétesses de la Chine impériale essentiellement. Certes, il existe quantité d'anthologies plus fournies, mais la qualité et l'optique de celle-ci en font une excellente introduction qui honorera toute bibliothèque… Sélection. »»»

 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Jeux de Montagnes et d’Eaux  Poésie 
34 : 01.IX.07
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Jeux de Montagnes et d’Eaux
0 0
2 4
 

Edition augmentée de cette belle anthologie de poésie paysagiste, puisée sur quelque quinze siècles. Son traducteur Jean-Pierre Diény en a choisi une centaine de forme courte, dérivés du quatrain classique, avec la version en chinois en vis-à-vis. Le livre est lui-même superbe ! »»»

 
 
ZHENG Banqiao - Lettres Familiales
 
 
[114]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Poésie   
 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine  Poésie 
21 : 21.VI.05
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Femmes Poètes de la Chine
0 0
4 0
 

Excellente anthologie de 180 poèmes d'amour, par 127 poétesses de la Chine impériale essentiellement. Certes, il existe quantité d'anthologies plus fournies, mais la qualité et l'optique de celle-ci en font une excellente introduction qui honorera toute bibliothèque… Sélection. »»»

 
  MERYON Charles – BAUDELAIRE Charles - Paris, 1860  Gravure 
14 : 01.I.05
MERYON Charles – BAUDELAIRE Charles :
Paris, 1860
0 2
2 2
 

Réédition de cet ouvrage commun à deux artistes emblématiques du IIIe Empire, qui reposa essentiellement sur la volonté du célèbre poète dont les Tableaux Parisiens répondent de l’intérieur aux gravures extérieures de Charles Meryon, marin avant de devenir graveur… »»»

 
 
DIMITROVA Blaga - La Mer Interdite, et autres Poèmes BONI Tanella - Il n'y pas de parole heureuse BRECHON Robert - Henri Michaux BOUHLAL Siham - Songes d’une Nuit berbère ANTHOLOGIE POETIQUE - L'Amour de Toi MESCHONNIC Henri - Voyageurs de la Voix
 
 
[12]   MONDE SYNOPTIQUE > CHINE > Littérature   
 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine  Poésie 
21 : 21.VI.05
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Femmes Poètes de la Chine
0 0
4 0
 

Excellente anthologie de 180 poèmes d'amour, par 127 poétesses de la Chine impériale essentiellement. Certes, il existe quantité d'anthologies plus fournies, mais la qualité et l'optique de celle-ci en font une excellente introduction qui honorera toute bibliothèque… Sélection. »»»

 
  ANTHOLOGIE POETIQUE - Jeux de Montagnes et d’Eaux  Poésie 
34 : 01.IX.07
ANTHOLOGIE POETIQUE :
Jeux de Montagnes et d’Eaux
0 0
2 4
 

Edition augmentée de cette belle anthologie de poésie paysagiste, puisée sur quelque quinze siècles. Son traducteur Jean-Pierre Diény en a choisi une centaine de forme courte, dérivés du quatrain classique, avec la version en chinois en vis-à-vis. Le livre est lui-même superbe ! »»»

 
 
LAO She	 - La Maison de Thé TIE Ning - La Douzième Nuit YANG Jiang - Sombres Nuées CHI Li - Tu es une rivière GAO Xingjian - Le Témoignage de la Littérature SHANG Qin - Rêve ou Aube
 
 
[37]   THEMATIQUES > LITTERATURES > Poésies   
 
  GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2   Edition 
49 : 01.VI.13
GIMENO-PONS Vincent :
Marché de la Poésie – Entretien N°2
 

Entretien N°2. Huit ans après notre entretien de 2005 avec le commissaire du Marché de la Poésie ( officieusement le premier salon en France de l’édition indépendante tous genres confondus ), retour sur les 31 années de cet événements emblématique. »»»

 
  al WASHSHA - Le Livre de Brocart  Arabe Classique 
5 : 01.VIII.04
al WASHSHA :
Le Livre de Brocart
2 0
3 0
 

Rédigé à Bagdad au Xe siècle, ce livre est une collection d'aphorismes et pensées savoureuses d'auteurs que le rédacteur avait en haute estime. Commentés et classés par thèmes, on y trouve la sagesse du savoir-vivre, l'amitié, l'amour, les us et coutumes… A recommander. »»»

 
 
MESCHONNIC Henri - Combien de Noms VINCI Léonard de - Maximes, Fables & Devinettes MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumière COMBES Francis - La Fabrique du Bonheur BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson KHATIBI Abdelkébir - Quatuor Poétique – Rilke, Goethe, Ekelof, Lundkvist
 
 

     
Du même auteur
ANTHOLOGIE POETIQUE
 
ANTHOLOGIE POETIQUE - L’Assemblée littéraireANTHOLOGIE POETIQUE - Trois Poètes Portugais
ANTHOLOGIE POETIQUE - Jeux de Montagnes et d’EauxANTHOLOGIE POETIQUE - Trois poètes espagnols contemporains
ANTHOLOGIE POETIQUE - 101 Poèmes contre la GuerreANTHOLOGIE POETIQUE - Le Saké, la Lune et l’Amour
ANTHOLOGIE POETIQUE - L'Amour de ToiANTHOLOGIE POETIQUE - Poésie d’Oc au XXe siècle
»»» Plus [19]
 
CHINOIS CLASSIQUE :
nos préférés
 
ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine
 
CHINOIS CLASSIQUE :
dernières entrées
 
ZHENG Banqiao - Lettres FamilialesANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la Chine
 
POESIE :
dernières entrées
 
BOUHLAL Siham - EtreintesKHATIBI Abdelkébir - Quatuor Poétique – Rilke, Goethe, Ekelof, Lundkvist
MIZON Luis - L’Oreiller d’ArgileAL-MASRI Maram - Le Retour de Wallada
DESCHENES Dominic - Le Silence de l’AttenteBOUHLAL Siham - Corps lumière
MIZON Luis - Poèmes d’eau et de lumièreVESAAS Tarjei - Lisières du Givre
 
LITTERATURE :
dernières entrées
 
CHI Li - Un Homme bien sous tous rapportsSHANG Qin - Rêve ou Aube
ANTHOLOGIE POETIQUE - Femmes Poètes de la ChineLAO She	 - La Maison de Thé
LIU Xinwu - La Démone BleueTIE Ning - La Douzième Nuit
CHI Li - Tu es une rivièreYANG Jiang - Sombres Nuées
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)