N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
DI CARA Piergiorgio - L'Ile NoireDI CARA Piergiorgio
L'Ile Noire
 
[48] Métailié
Entretien avec l'éditeur :
METAILIE Anne-Marie
232 pages - 10 €
ISBN 10: 2-86424-478-0
1
1 0
0 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Enquête sur un décès accidentel par un flic anti-mafia, en congé maladie pour blessures, le tout dans un huis clos insulaire à l’atmosphère pesante, car tout est exacerbé sur une île : beauté des paysages, force des éléments, interrogations, sentiments humains…


L’Intrigue : crime ou accident ?

L’Île Noire est la suite de L’Âme à l’Epaule: on retrouve notre palermitain de la Brigade anticriminelle Salvo, grièvement blessé par la Mafia. Il part en convalescence à Lipanusa, île de lave noire située entre Sicile et Tunisie, en compagnie de Mario, un médecin ami d’enfance qui assure ses gardes au dispensaire local.

Toni, brute épaisse revenue d’un séjour à Cuba, cette île de tous les plaisirs selon ses dires, est retrouvé crâne fracassé dans une pièce fermée de l’intérieur… Un vrai mystère donc, dans une remise adaptée au bricolage. Mais Salvo, qui a tabassé Toni et surpris une conversation entre ce dernier et un obscur personnage ( son associé ? son fiancé ? ), garde le silence pour ne pas compter parmi les suspects. Mais son instinct a donné l’alarme, il « pense à un crime comme à un événement qui provoque des modifications du milieu environnant : ce qui était avant ne sera jamais ce qui sera après. C’est comme si tu entrais dans une pièce, prenais un siège, t’y asseyais et puis le remettais en place. Ce siège n’occupera jamais la même position qu’il occupait avant, aussi attentif que tu puisses être, c’est impossible. Je te dis ça pour t’expliquer que, selon moi, le crime parfait n’existe pas (p.107) »…

Est-ce en raison de l’ambiance spécifique à l’île et à ses habitants ermites hors saison touristique ou sa diminution physique ? En effet, Salvo a subi l’ablation d’un poumon suite à son agression, et ne doit plus ni fumer ni faire d’efforts physiques violents. Ne plus être au meilleur de sa forme l’amène à plus d’introspection : « j’aimerais intervenir, dire moi aussi quelque chose. Toutefois, je m’abstiens, ça, ce sont leurs histoires à eux, moi je viens de la terre. Mais, une tempête est une bénédiction. Elle nous rend à notre condition d’humains, elle nous bat à plates coutures. Renverse tous les progrès, nous met à égalité avec la nature (p.115) ». Finalement, ne s’est-il pas inventé un crime pour ensuite le résoudre avec l’excuse qu’une île n’est jamais qu’un monde en réduction avec son pesant de meurtriers ?

Impressions

Ce roman est en dessous de L’Âme à l’Epaule : l’enquête est moins palpitante, le décor plus minimaliste, les personnalités moins fouillées, encore que les sentiments soient plus exacerbés. On sent d’ailleurs que l’auteur eut quelque difficulté : « je ne sais pas comment ils font, les écrivains, pour parler des journées de solitude, des journées en solitaire, sans rien faire, en parvenant à les remplir d’événements. Je veux dire, ils ont une manière d’organiser le temps de leurs personnages pour lesquels une journée d’inaction semble durer peu […] Les journées passées à rien faire, les journées de liberté, pour moi, n’ont pas de fin (p.45) »… Certes, l’exiguïté de l’île et le faible nombre d’habitants limitent les possibilités de suspects.

Sur le plan littéraire, le traducteur a tenté de transcrire le dialecte local avec des tournures novatrices et savoureuses : « qui fait une chose et y pense pas n’est pas un homme… Et même pas un animal. Passque, ce que fait l’animal, il le fait par nécessité. Pour dire… la bête, elle le sait si elle a faim, ou soif, ou bien s’il vient le temps des chaleurs… mi capìu, vous me comprites ?
- Je vous écoute, maître, parlez, je lui dis en dialecte (p.173) »…

Norah GUENEAU

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°2 : 16.VI.04

* * *

[355]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Roman   
 
  LITTELL Robert - La Compagnie  Roman 
4 : 16.VII.04
LITTELL Robert :
La Compagnie
3 0
2 0
 

La CIA comme on ne l'a jamais vue : fonctionnement et évolution depuis la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90 avec le putsch manqué contre Gorbatchev. Un roman d'espionnage passionnant, qui mêle habilement histoire et fiction... »»»

 
  GUILLEBON Swann de - Farang  Roman 
2 : 16.VI.04
GUILLEBON Swann de :
Farang
1 0
2 0
 

Premier roman. Une rare et excellente surprise : le livre est abouti, et l'histoire louvoie adroitement entre le monde médical, la mafia, et les amoureux de la Thaïlande. Le style, concis et ferme, révèle ici un auteur mûr et perspicace, doté d'une plume sûre et riche, tendre et drôle. »»»

 
 
CHARNEY Ann - Le Jardin de Rousseau MANTEL Hilary - Fludd VELIKIC Dragan - Le Mur Nord MAUGENEST Thierry - Manuscrit ms 408 RIVES T. M. - Le Serpent des Blés FOSSUM Karin - Celui qui a Peur du Loup
 
 
[20]   LITTERATURES / pays > EUROPE (autres) > Italien   
 
  CAMILLERI Andrea - La Disparition de Judas  Roman 
22 : 21.IX.05
CAMILLERI Andrea :
La Disparition de Judas
1 0
0 0
 

Roman original mêlant style journalistique, rapports administratifs et missives entre hauts fonctionnaires, dans une enquête de disparition d'un notable ayant joué le rôle de Judas dans la représentation de la Passion du Christ, un Vendredi Saint, en Italie. Tout un programme… »»»

 
  DI CARA Piergiorgio - L'Ame à l'Epaule  Roman 
19 : 01.V.05
DI CARA Piergiorgio :
L'Ame à l'Epaule
1 0
0 0
 

Palerme : une enquête actuelle vue de l'intérieur et menée de main de maître, mots violents pour descriptions crues, enchaînements rapides et cohérents. L'auteur, commissaire à la brigade anti-mafia de Palerme, est aussi romancier : exemple de double casquette réussie… »»»

 
 
PARISE Goffredo - La Colline des Sept-vents CARLOTTO Massimo - L'Immense Obscurité de la Mort BEVILACQUA Alberto - La Pâque Rouge VINCI Léonard de - Maximes, Fables & Devinettes STUPARICH Giani	 - L’île CARBOCCI Mario - Sur les Epaules du Fleuve
 
 
[112]   Nos SPECIALITES > POLAR & POLICE > Polar/Suspense   
 
  collectif - Le Rose et le Noir  Nouvelle(s) 
10 : 16.X.04
collectif :
Le Rose et le Noir
1 0
2 0
 

10 nouvelles sur le thème des revers de l'amour : cinq lauréats du 5e Concours de nouvelles noires et policières côtoient cinq écrivains confirmés. L'ensemble est de qualité du début à la fin : maîtrise du sujet et du déroulement de l'intrique, style assuré, et chutes garanties. »»»

 
  LARSSON Stieg - Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes  Polar/Suspense 
27 : 15.VI.06
LARSSON Stieg :
Les Hommes qui n’aimaient pas les Femmes
3 0
1 1
 

Plus qu’une enquête et admirablement mise en contexte, cette saga mène le lecteur par un subtil enchaînement des faits et un luxe de détails. Rappelons pour plus de piquant que c’est le premier volet d’une trilogie que l’auteur remit à l’éditeur, juste avant une fatale crise cardiaque… »»»

 
 
NESBO Jo - Les Cafards BOILEAU Pierre - NARCEJAC Thomas - Et mon tout est un homme STAALESEN Gunnar - La Nuit, tous les Loups sont gris DAVIDSEN Leif - Un Russe Candide MALTE Marcus - Intérieur Nord MORROW William Chambers - Dans la Pièce du Fond
 
 

     
Du même auteur
DI CARA Piergiorgio
 
DI CARA Piergiorgio - L'Ame à l'Epaule
 
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
STADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages
 
ROMAN :
nos préférés
 
DAVIDSEN Leif - La Chanteuse RusseDAVIDSEN Leif - La Photo de Lime
KLINGER Friedrich Maximilian - La Vie de Faust, ses Exploits & comment il fut précipité en EnferSTUDART Heloneida - Les Huit Cahiers
GUALDE Norbert - Ce que l'Humanité doit à la FemmeBENGTSSON Frans Gunnar - Orm le Rouge T.1-2
NESBO Jo - Rue Sans-SouciDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
»»» Plus de choix [24]
 
ROMAN :
dernières entrées
 
RICHARD Mathias - Machine dans têteLONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court
MEZARIGUE Laure - L’AgrémentCONRADO Julio - C’était la Révolution
TOUSSAINT Jean-Philippe - Faire l’amourDURAN COHEN Ilan - Quatre romans de l’existence
GEIGER Arno - Le vieux Roi en son ExilNOOTEBOOM Cees - Dans les montagnes des Pays-Bas
 
ITALIEN :
dernières entrées
 
PENNACCHI Matteo - Le Tour du Monde sans un RondBOITO Camillo - Senso
CARBOCCI Mario - Sur les Epaules du FleuveSINISGALLI Leonardo - Le Moineau et le Lépreux
PASINETTI Pier Maria - A propos d’AstolfoWU MING - New Thing
WU MING - Guerre aux HumainsANDREINI Isabella - Lettres à mes Amants
 
POLAR/SUSPENSE :
dernières entrées
 
HENRIET Alain – CALLEDE Joël - Damoclès T.1-2CALLEDE Joël – PIGNAULT Roland - Asthénie T.1
GIHEF - CALLEDE Joël - Haute Sécurité T.1~4MARININA Alexandra - L’Illusion du Péché
LYNDS Gayle - Le dernier Maître-EspionJAMES Peter - Mort ou presque
LE ROY Philip - Couverture dangereuseALESSANDRINI Giancarlo – GIROUD Frank - Quintett T.5 : La Chute
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)