N° 51
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
JACOBI Jolande - Complex / Archetype / Symbol in the psychology of C. G. Jung BETHARDS Betty - Interprétez vos Rêves JACCARD Pierre - L’Inconscient / Les Rêves / Les Complexes ARTEMIDORE d’Ephèse - La Clé des Songes collectif - Transformation(s) HALL James A. - Interprétation Jungienne des Rêves DUBOIS Claude - Gisements de Rêves CESSE Philippe - Tangaroa : énergie Mana & Constellation psychique
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
[23] Magellane
VARTHEMA Ludovico di - Voyage de Ludovico di VarthemaVARTHEMA Ludovico di
Voyage de Ludovico di Varthema
en Arabie & aux Indes orientales (1503-1508)
 
[39] Chandeigne
Entretien avec l'éditeur :
CHANDEIGNE Michel
365 pages - 29 €
ISBN 10: 2-906462-67-5
6
1 0
1 4
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Au début du XVe siècle, l’Italien Varthema accomplit l’exploit de visiter sous une fausse identité de mamelouk, la Mecque et Aden ( interdites aux Chrétiens ), avant de se rendre dans l’Inde récemment visitée par Vasco de Gama, et ensuite dans l’Insulinde et les Moluques…

L’Itinerario de Varthema, publié à Rome en 1510, ressemble en force points au périple effectue près d’un siècle plus tôt par Nicolo de Conti : visite des mêmes grands territoires ( Arabie, Inde, Sumatra, Java, Moluques ), comme mahométan en terres d’Islam, probable conversion à l’Islam dont l’auteur cependant se défend, silence sur ses amours, et compte-rendu factuel presque aride. S’étant fait prendre par délation à Aden, il fut le premier Européen à visiter et témoigner du Yémen. On comprend pourquoi sa relation, rapidement traduite en latin et en allemand, figura parmi les livres de chevet des explorateurs. En revanche, sa diffusion fut nettement plus confidentielle dans la péninsule ibérique : « sans doute parce qu’il contenait tant d’informations sur les terres et les mers où se déroulait l’expansion lusitanienne, l’Itinerario aura été victime de la politique restrictive de Lisbonne, qui a découragé, dans la première moitié du XVIe siècle, et bien au-delà, la publication de tout ce qui touchait aux ‘Indes de Portugal’ (préface, p.13) ». Cette édition comporte de nombreuses gravures tirées de l’édition allemande, dans un style très renaissance et reproduites juste à titre d’illustration. Quelques cartes supplémentaires suivent le récit.




















Néanmoins, Varthema prit d’évidentes libertés avec la réalité, au point que son récit semble moins important que l’historiographie ne le présente généralement. Pour commencer, préface et notes montrent que son voyage en Perse ( il n’en parle d’ailleurs pas la langue, alors qu’elle est commune aux marchands dans l’Océan Indien ) ne put avoir lieu vues les incohérences de dates, de durées et la superficialité des détails. Ceux-ci, autrement plus fouillés et fondés dans les chapitres sur l’Inde, redeviennent évasifs sur les Moluques et le Sud-Est asiatique. Dans la même veine, comme Conti du reste, il passe sous silence l’organisation politique des lieux visités : « sur l’atmosphère et la vie à Cochin et à Cannanore, qui étaient alors les seules bases portugaises de l’Inde, Varthema n’a pas laissé d’impressions. Du moins ne manque-t-il pas de confirmer, dans les deux batailles navales auxquelles il prit part, la fougue meurtrière des capitaines de dom Manuel, qui se ruaient, au nom du Christ, sur des ennemis plusieurs fois supérieurs en nombre (préface, p.27) ». On le prend aussi à broder sur les avances féminines à son endroit, et parfois même à affabuler : il décrit ainsi de visu une supposée licorne selon les canons graciles du mythe européen, qui ne correspondent pas à la pesante constitution du rhinocéros qui lui aurait donné le bénéfice du doute. Enfin, ses nombreuses retranscriptions de dialogues en arabe ou en malayalam sont commentées en notes par des spécialistes, qui relèvent sa connaissance approximative mais suffisante de ces langues.

Varthema, ethnologue

Ces réserves faites, l’Itinerario n’est pas sans intérêt. La préface précise ce qui fit en grabde partie la célébrité de l’ouvrage : « en ethnologue avant la lettre, il a noté les mœurs sexuelles des pays de l’Inde avec autant de détachement étonné que l’ensemble de leurs usages. Il ne manifeste pas d’appétits. Ce sont des mauresques, en Arabie, qui mettent un peu de sentiments dans l’Itinerario. A la Mecque, un marchand arabe qui a fréquenté Gênes et Venise, et l’identifie comme italien, le cache dans sa maison et le laisse avec sa femme et une jolie nièce de quinze ans pleine d’attentions adolescentes (p.21) ». Les passages sur les femmes sont cependant nombreux, et suggère en fait une réelle inclination pour elle et la chose sexuelle, comme pour ses descriptions du bouddhisme et de l’hindouisme qu’il assimile à des variantes de christianisme, fréquente erreur à l’époque : « sachez donc que [les brahmanes] sont les principales autorités de leur religion, comme les prêtres chez nous. Quand le roi prend femme, il cherche le plus digne et le plus respecté de ces brahmanes, et il le fait coucher avec sa femme pendant la première nuit, afin de la déflorer. Mais n’allez pas croire que le brahmane fasse volontiers cette besogne : il faut que le roi lui donne pour cela 400 ou 500 ducats en paiement. Seul le roi, à l’exclusion de toute autre personne, pratique cet usage à Calicut (pp.148-149) ». On trouvera aussi pp.193-194 une description de la satî, ( qu’on retrouve chez Vasco de Gama ), rite selon lequel une veuve devait s’immoler…

Ses descriptions sont autrement détaillées, mais sans l’élégance littéraire et le regard pénétrant d’autres voyageurs contemporains. Il ne cessa ainsi de décrire comment le trafic du « Golfe d’Arabie » ( = l’Océan Indien ) était aux mains des Maures, tout en donnant ici et là quelques distances, routes et indications maritimes pour la navigation dans le Golfe du Bengale. Voici quelques brefs extraits de son parcours antérieur entre Damas et la Mecque : « la richesse et la beauté des ouvrages qu’on y fait est inestimable […] Ces maisons sont laides à l’extérieur, mais magnifiques à l’intérieur, avec beaucoup d’ouvrages de marbre et de porphyre […] En 1503, le 8 avril, comme se mettait en place la caravane qui allait à la Mecque j’eus envie de voir des choses nouvelles. Ne sachant trop comment m’y prendre, je le liai d’une grande amitié avec le capitaine des mamelouks de cette caravane, qui était un chrétien renégat. Il m’habilla en mamelouk, me fournit un bon cheval et me mit en compagnie d’autres mamelouks. Tout cela moyennant finance et en échange d’autres mamelouks […] De Damas à la Mecque il y a un trajet de quarante jours et quarante nuits (pp.44,45,49,51) ».

Sans doute les passages les plus étoffés sont ceux attenant aux épices, aux fruits et aux animaux, principaux sujets d’étonnement chez les Européens des XVe et XVIe siècles. La preuve par l’exemple : « quand ils vont à la bataille, l’éléphant porte un bât fait comme ceux des mulets du royaume de Naples et attaché par dessous au moyen de deux chaînes de fer. Sur ce bât il porte de chaque côté une grande caisse de bois très solide, et dans chacune de ces deux caisses il y a trois hommes. Entre ces caisses et le cou de l’éléphant, on met une grosse planche d’un demi-empan d’épaisseur, et entre les caisses et cette planche un homme est à califourchon, et il parle à l’éléphant. L’éléphant est, en effet, l’animal le plus sensé du monde. Ainsi il y a en tout sept hommes sur notre éléphant, et ils sont armés de cottes de maille, d’arcs, de lances, d’épées et de rondaches. On met de même sur l’éléphant une armure de mailles, surtout sur sa tête et sur sa trompe. On attache à cette trompe une épée longue de deux brasses, grosse et large comme la main d’un homme, et ils combattent ainsi (p.135) ».

Gilles de ROKHA

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°30 : 19.X.06

* * *

[17]   THEMATIQUES > HISTOIRE > XVIe siècle   
 
  NICANDRE de Corcyre - Le Voyage d'Occident  XVIe siècle 
30 : 12.XII.06
NICANDRE de Corcyre :
Le Voyage d'Occident
3 0
2 1
 

Première traduction intégrale de ce Grec de Venise, auteur au XVIe siècle d’un grand périple européen : Allemagne, Belgique, Angleterre, France, Italie… en commentant les guerres et relations entre grands monarques : Richard VIII, François Ier, Charles V, Soliman, Barberousse»»»

 
  STADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages  Amazonie 
20 : 01.VI.05
STADEN Hans :
Nus, féroces et anthropophages
2 1
2 0
 

Immense succès en Europe au XVIe siècle, ce témoignage relate les différences et affres de l’Européen rencontrant les Indiens Tupis anthropophages. Ce récit, publié en 1557, concis et précis, est instructif autant qu’agréable, orné de reproductions de gravures originelles. »»»

 
 
CARVAJAL, Gaspar de - Amazonie, Ventre de l'Amérique VASQUEZ Francisco - Relation du Voyage et de la Rébellion d'Aguirre KNIVET Anthony - Un Aventurier Anglais au Brésil FROIS Luis - Traité de Luís Froís, S.J. (1585) VESTERGAN Richard - Le Théâtre des Cruautés anonyme - La Légende des Soleils
 
 
[7]   Nos SPECIALITES > GRANDS VOYAGEURS > Italiens   
 
  CA' DA MOSTO Alvise - Voyages en Afrique Noire (1455&1456)  Exploration 
25 : 16.III.06
CA' DA MOSTO Alvise :
Voyages en Afrique Noire (1455&1456)
3 1
2 3
 

Un des premiers témoignages européens sur l’Afrique Noire : concis, factuel et vivant, le jeune Alvise consigna une foule d’impressions et observations de grande valeur historique et ethnologique. Si les Portugais n’en sortent pas grandis, leur volonté d’exploration est à saluer. »»»

 
  LIUTPRAND DE CREMONE - Ambassades à Byzance  Histoire 
20 : 01.VI.05
LIUTPRAND DE CREMONE :
Ambassades à Byzance
2 0
0 1
 

A vingt ans d'intervalle, 949 et 969, Liutprand porta à Byzance les demandes des seigneurs de Rome : si la première mission se déroula dans les plaisirs et la bonne entente, la seconde termina en calvaire, consignées en latin dans l'Antapodosis et le Legatio respectivement. »»»

 
 
PENNACCHI Matteo - Le Tour du Monde sans un Rond collectif - La Découverte du Brésil	collectif - Naufragés VESPUCCI Amerigo - Le Nouveau Monde CONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes
 
 
[3]   MONDE SYNOPTIQUE > ASIE (autres) > Indonésie   
 
  anonyme - Histoire des Rois de Pasey  Mythes 
12 : 21.XI.04
anonyme :
Histoire des Rois de Pasey
1 0
2 1
 

Cette épopée malaise composée à la charnière des XIVe et XVe siècles, traduite en France en 1874 par Aristide Marre, est enfin disponible à nouveau, étayée par un important appareil critique : rappels historiques, généalogie des protagonistes et un index particulièrement détaillé. »»»

 
  CONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes  XVe siècle 
30 : 09.X.06
CONTI Nicolo de :
Le Voyage aux Indes
1 0
2 3
 

Première traduction française du témoignage d’un Vénitien aux Indes : Inde, Birmanie et Moluques. Forcé de se convertir à l’Islam, Conti rapporta à Florence la première vision d’ensemble des géographie et trafic maritime de l’Océan Indien. »»»

 
 
collectif - Histoires Tragico-Maritimes
 
 
[11]   MONDE SYNOPTIQUE > ASIE (autres) > Inde   
 
  FABRY Philippe - La Relève de l'Escadre de Perse  Histoire 
35 : 01.IX.07
FABRY Philippe :
La Relève de l'Escadre de Perse
1 0
2 2
 

Mars 1671 : trois navires quittent La Rochelle, cap sur l'Inde, avec mission d'asseoir la puissance du Royaume de France avec l'Escadre de Perse qui les rejoint à Goa. Récit d'une géopolitique entre Anglais, Danois, Hollandais et Musulmans : l'expédition est un désastre. »»»

 
  CESSE Philippe - Statues Héroïques II : Sous-continent indien  Inde 
37 : 31.X.08
CESSE Philippe :
Statues Héroïques II : Sous-continent indien
 

Depuis l’Antiquité, dieux et héros répondent à l’archétype du géant : Titans, Colosse de Rhodes, Statue de la Liberté, etc. Le sous-continent indien offre un intéressant syncrétrisme d’influences hellénistiques, hindouistes, bouddhistes, et même chrétiennes. »»»

 
 
BUSQUET Gérard – JAVRON Jean-Marie - Tombeau de l’Eléphant d’Asie DELIEGE Robert - Voyage à nowhere TAGORE Rabindranath - Poèmes chantés / Song-poems BASHEER Vaikom Muhammad - Grand-Père avait un éléphant CONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes TAGORE Rabindranath - Quatre Chapitres
 
 
[1]

  MONDE SYNOPTIQUE > MOYEN ORIENT / MAGHREB > Histoire

   
 
  NAEF Silvia - Y a-t-il une « question de l’image » en Islam ?  Islam 
11 : 01.XI.04
NAEF Silvia :
Y a-t-il une « question de l’image » en Islam ?
2 0
2 2
 

Etude passionnante sur le problème de l’iconographie en Islam. Après une discussion sur le Coran et la tradition prophétique ( hadith ), l’auteur passe en revue les différentes époques, depuis l’Hégire à nos jours, pour conclure que le problème est sans doute occidental »»»

 
 
 
[9]   LIVRES > CULTURE > Epices / plantes   
 
  BECAUD Nadia - Le Thé, La Culture Chinoise du Thé  Culture 
18 : 01.IV.05
BECAUD Nadia :
Le Thé, La Culture Chinoise du Thé
1 1
2 2
 

Un livre magnifique ( riche et superbement mis en page ) sur l'histoire du Thé en Chine, ses différents thés et leur histoire, sans excès. L'exposé est abondamment illustré, et en fait un beau petit livre très complet sur la culture chinoise du thé. »»»

 
  OKAKURA Kakuzo - Le Livre du Thé  Culture 
16 : 16.II.05
OKAKURA Kakuzo :
Le Livre du Thé
2 0
2 2
 

L'Art du Thé, Sadō ( litt. Voie du Thé ) compte un demi-millénaire au Japon, et constitue un des parangons du raffinement Zen. Plus qu'un raffinement, c'est une recherche de pureté… Voici donc un grand classique : un siècle de carrière et toujours aussi actuel. »»»

 
 
CONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes Abbé RAYNAL - Epices & Produits Coloniaux CHARDIN Jean - Du Bon Usage du Thé et des Epices en Asie KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs BOULMETIS Tassos - POLITIKI Kouzina (2003) GALLAND Antoine - De l'Origine et du Progrès du Café
 
 
[61]   LIVRES > LITTERATURE / genres > Litt. de voyage   
 
  STADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages  Amazonie 
20 : 01.VI.05
STADEN Hans :
Nus, féroces et anthropophages
2 1
2 0
 

Immense succès en Europe au XVIe siècle, ce témoignage relate les différences et affres de l’Européen rencontrant les Indiens Tupis anthropophages. Ce récit, publié en 1557, concis et précis, est instructif autant qu’agréable, orné de reproductions de gravures originelles. »»»

 
  FABRY Philippe - La Relève de l'Escadre de Perse  Histoire 
35 : 01.IX.07
FABRY Philippe :
La Relève de l'Escadre de Perse
1 0
2 2
 

Mars 1671 : trois navires quittent La Rochelle, cap sur l'Inde, avec mission d'asseoir la puissance du Royaume de France avec l'Escadre de Perse qui les rejoint à Goa. Récit d'une géopolitique entre Anglais, Danois, Hollandais et Musulmans : l'expédition est un désastre. »»»

 
 
MOUSSE Jean de la - Les Indiens de la Sinnamary BAGGESEN Jens - Le Labyrinthe LANNI Dominique - Fureur et Barbarie CORTES Adriano de las - Le Voyage en Chine STANLEY Henry Morton - Dans les Ténèbres de l'Afrique KNIVET Anthony - Un Aventurier Anglais au Brésil
 
 
[7]   THEMATIQUES > CONFLITS & GUERRES > Conflits historiques   
 
  WOO John - La Falaise Rouge I & II (2008)  Films Chine 
42 : 12.IV.11
WOO John :
La Falaise Rouge I & II (2008)
3 5
3 5
 

Superproduction en deux volets, basée sur la célèbre bataille qui opposa le Sud aux forces impériales de Cao Cao, seigneur de guerre et premier ministre traître à l’empereur de Chine. Un péplum aux stratégies et échanges subtils, servis par des acteurs, costumes et décors somptueux. »»»

 
  NICANDRE de Corcyre - Le Voyage d'Occident  XVIe siècle 
30 : 12.XII.06
NICANDRE de Corcyre :
Le Voyage d'Occident
3 0
2 1
 

Première traduction intégrale de ce Grec de Venise, auteur au XVIe siècle d’un grand périple européen : Allemagne, Belgique, Angleterre, France, Italie… en commentant les guerres et relations entre grands monarques : Richard VIII, François Ier, Charles V, Soliman, Barberousse»»»

 
 
BONTEKOE Willem Ysbrantsz - Le Naufrage de Bontekoe KADRA Haouaria - Jugurtha collectif - Thessalonique, chroniques d'une ville prise VESTERGAN Richard - Le Théâtre des Cruautés HEIDEN Frans Janssen van der - Le Naufrage du Terschelling sur les côtes du Bengale (1661)
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
ENDERS Armelle - Histoire de l'Afrique LusophoneTEYSSIER Paul - Comprendre les Langues Romanes
DE VEER Gerrit - BARENTSZ Willem - Prisonniers des GlacesCA' DA MOSTO Alvise - Voyages en Afrique Noire (1455&1456)
 
XVIE SIECLE :
nos préférés
 
NICANDRE de Corcyre - Le Voyage d'OccidentSTADEN Hans - Nus, féroces et anthropophages
GRUZINSKI Serge - Les Quatre Parties du MondeDE VEER Gerrit - BARENTSZ Willem - Prisonniers des Glaces
 
XVIE SIECLE :
dernières entrées
 
anonyme - La Légende des SoleilsGIBSON Mel - Apocalypto
CARDOSO Manuel – MARTINS Pedro - Le Naufrage du SantiagoNICANDRE de Corcyre - Le Voyage d'Occident
collectif - Voyages de Vasco de GamaDE VEER Gerrit - BARENTSZ Willem - Prisonniers des Glaces
FROIS Luis - Traité de Luís Froís, S.J. (1585)collectif - Histoires Tragico-Maritimes
 
ITALIENS :
dernières entrées
 
PENNACCHI Matteo - Le Tour du Monde sans un RondCONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes
VESPUCCI Amerigo - Le Nouveau MondeCA' DA MOSTO Alvise - Voyages en Afrique Noire (1455&1456)
collectif - NaufragésLIUTPRAND DE CREMONE - Ambassades à Byzance
collectif - La Découverte du Brésil
 
INDONESIE :
dernières entrées
 
collectif - Histoires Tragico-MaritimesCONTI Nicolo de - Le Voyage aux Indes
anonyme - Histoire des Rois de Pasey
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)