N° 49
 
ACCUEIL - SOMMAIRE

dossier :

confluences :

ARTICLES    ENTRETIENS
A VOIR    LIVRES
CD    DVD
 
AIDEARCHIVES
ArtsLivres EDITION
ECRIVAINS
SALON
ARTS
EXPOS
MUSEO
ARCHEO
HISTOIRE
PIONNIERS
ANTHROPO
MYTHES
PSYCHO
SF
BD-MANGA
TOKUSATSU
culture/politique/sciences
   
KOUNEN Jan - Carnets de voyages intérieurs GIMENO-PONS Vincent - Marché de la Poésie – Entretien N°2 CHAUVIN Marie-Agnès - Devenez Androgyne, ça ira mieux DORST Tankred - Moi, Feuerbach RICHARD Mathias - Machine dans tête LONGUESPE Bertrand - Le temps de rêver est bien court BOUHLAL Siham - Anefgou ou la mort subite du nourrisson STROH Olivier - Qui dirige le monde ?
 
Enregistrez vos MENUS
THEMATIQUES
Nos SPECIALITES
MONDE SYNOPTIQUE
AMERIQUES
LITTERATURES / pays
LIVRES
DISQUES
META-RUBRIQUES
 
 
 
 


 
 
 
BRUCKNER Pascal - La Tyrannie de la PénitenceBRUCKNER Pascal
La Tyrannie de la Pénitence
Essai sur le masochisme occidental
 
[27] Grasset
 
259 pages - 16,90 €
ISBN 10: 2-246-64161-6
1
0 0
1 0
explication
du barème
ArtsLivres
TexteIconographiePertinenceObjet
 Informatif/Intéressant
 Pagination > 450 p.
 Historicisant
 Universitaire
 Appareil critique
 Cartes
 Dessins / Croquis
 Photos / Reproductions
 Quadrichromie
 Griffe originale
 Concision
 Cohérence
 Esprit / Génie
 Pluridisciplinaire
 Sujet original
 Cartonné / Relié
 Grand format
 Papier spécial
 Maquette / Typographie
 Autres / Cachet

Comme les Allemands qui refusent de s’autoflageller pour les crimes commis par les Nazis qu’ils n’ont d’ailleurs pas connus, Pascal Bruckner, visiblement excédé, prend à partie la pénitence occidentale pour les excès de ses prédécesseurs. Un essai bancal et peu convainquant.

Fidèle au livre, la quatrième de couverture en donne le ton : « le monde entier nous hait et nous le méritons bien : telle est la conviction d’une majorité d’Européens et a fortiori de Français. Depuis 1945, notre continent est habité par les tourments de la repentance. Ressassant ses abominations passées, les guerres incessantes, les persécutions religieuses, l’esclavage, le fascisme, le communisme, il ne voit dans sa longue histoire qu’une continuité de tueries qui ont abouti à deux conflits mondiaux, autant dire à un suicide enthousiaste. A ce sentiment de culpabilité, une élite intellectuelle et politique donne ses lettres de noblesse, appointée à l’entretien du remords comme jadis les gardien de feu ».
 
Or c’est là faire dans l’amalgame pseudo-intellectuel… Car s’il est vrai que les deux guerres mondiales ont été générées en Occident, avec plusieurs dizaines de millions de victimes, c’est encore l’Occident qui depuis ces derniers siècles exporte les guerres : jadis pour l’Inquisition ou pour s’approprier les nouveaux continents tout en exterminant les civilisations parallèles, hier pour la traite des Noirs et l’exploitation de la main d’œuvre étrangère, aujourd’hui pour défendre ses approvisionnements énergétiques, avec là encore autant de dizaines de millions de victimes, voire davantage. Or pour la cohérence entre enseignement de l’histoire et devoir de mémoire, à moins de considérer la centaine de millions de morts que l’Occident a sur la conscience comme de simples dommages collatéraux, un minimum de pénitence semble de mise pour cette abomination.
 
Une Soupe sans Consistance
 
J’ignorais cependant que l’Occident avait pareil sentiment de culpabilité. Les aveux du général Aussaresses ont été dénoncés, bien que les miliciens chiliens se soient ensuite inspirés des méthodes françaises que les militaires américains semblent avoir repris à leur compte dans certains camps irakiens. En outre, le peuple occidental se soucie en général peu de l’étranger, si ce n’est parfois en France pour l’en chasser. Cette pénitence sera donc le fait de cette intelligentsia que Pascal Bruckner côtoie, soit une fraction infime de la population, de quoi assurer que la souris accouche d’une montagne. De fait, ce livre est une suite de ‘coups de gueule’ dont on comprend mal l’origine ; le monde loue davantage l’Occident qu’il ne le dénigre, comme celui-ci ne manque pas d’en faire étalage : code Napoléonien, cartésianisme, industrialisation, Nations Unies, conquête de l’espace et de la lune, informatique, Airbus, TGV, Mercedes-Benz, produits de luxe, philosophie, littérature, musées, diplomatie…
 
Car c’est un fait : malgré ses crimes, l’Occident n’est nulle part vraiment haï, sauf peut-être encore quelques Allemands en Israël, quelques Français au Vietnam, et quelques Anglo-saxons au Moyen-Orient, mais on ne peut pas dire que les intéressés aient mis les bouchées doubles pour se dédouaner. A bien y regarder donc, l’auteur semble avoir pris la boussole à l’envers. Pire, il ne s’agit même pas d’un essai, mais d’une suite de thèmes et de citations pour illustrer une argumentation absente. Les principaux ténors de la politique française sont ainsi cités autant que les membres les plus éminents de l’actuelle nébuleuse intellectuelle : Jean Baudrillard, Pascal Boniface, Gilles Deleuze, Jacques Derrida, Marc Ferro, Serge Latouche, Lévi-Strauss, Emmanuel Lévinas, Edgard Morin. Pour un essai sur l’ensemble de l’Occident, voilà une sélection singulièrement biaisée vers la francophonie…
 
La Tyrannie de l’Intellectualisme français
 
A cela, Pascal Bruckner ajoute des arguments percutants : « voyez notre monnaie commune. Que représentent les billets de 10, 20, 50, 100 ? Des arches, des ponts, des portes, comme si notre continent n’était qu’un lieu de transit, une salle des pas perdus, une main tendue au reste de la planète. Gommées, les figures de Shakespeare, Cervantès, Rembrandt, Vinci, Goethe, Dante, Pascal, Voltaire. C’est que tous ces hommes, ces DWEM (Dead White European Males, ces hommes blancs morts, selon la terminologie en usage sur certains campus) sont suspects, encore entachés de préjugés que notre modernité triomphante a balayés (p.112) ». Non, ces poids lourds n’ont pas été balayés, puisque ce sont toujours eux qui sont cités, aux dépens de la quantité d’esprits plus pénétrants dont le public ne soupçonne même pas l’existence. Sans doute sont-ils un peu moins présents aujourd’hui, comme le sont tous les hommes après un certain temps : car avant eux, il y en a eu bien d’autres, déjà parfaitement oubliés. Quant aux motifs sur les billets qui défendent l’idée d’une Europe intégrée ( que ces grands hommes avaient d’ailleurs défendue en leur temps et à leur manière, la plupart ayant sillonné l’Europe bien avant qu’on fît ces ponts ), on peut comprendre la déception des patriotes français qui auraient aimé y replacer Pascal, Marie Curie ou Saint-Exupéry. Mais comme ‘nos partenaires européens’ ayant chacun autant de candidats aussi valables, avec seulement une poignée de billets comme support, il fallait bien recourir à une autre iconographie pour ménager les susceptibilités nationales. Alors Pascal Bruckner, qui porte le nom symbolique d’un pont entre la France et l’Allemagne, aurait-il vraiment préféré une balkanisation culturelle à l’idée d’une Europe libre sans frontières ?
 
Et dans ce soi-disant essai, court du reste, l’auteur brosse large et apostrophe (très) brièvement toutes les disciplines sociales, au détour d’une page ici, là d’un paragraphe, psychanalyse freudienne incluse. Certes, de grandes vérités sont rappelées, comme celle d’une France suivant les Etats-Unis avec toujours un temps de retard ( chapitre VIII ), ce en quoi on ne peut lui donner tort : « l’Amérique commence en général par commettre des erreurs, parfois criminelles, puis elles les corrige. L’Europe ne fait aucune faute parce qu’elle ne tente rien. Chez elle la prudence n’est plus cet art de se diriger dans une histoire incertaine que défendaient les Anciens mais la fin ultime de l’action politique (p.226) ». Mais conclure ensuite qu’ « on déteste l’Amérique parce qu’elle compte. On lui préfère l’Europe parce qu’elle ne représente ni menace ni enjeu. La répulsion constitue un hommage indirect, l’aménité un quasi-mépris (p.226) », c’est avoir une vision simpliste de la Realpolitik et une grave méconnaisse des comportements humains.
 
Aussi en refermant le livre peut-on difficilement se défaire de l’idée que l’auteur a surtout aimé s’écouter pérorer sur sa lecture de l’Histoire. Comme Jean-François Billeter qui s’est insurgé contre François Jullien, il convient de dénoncer cette tyrannie de l’intellectualisme qu’apprécient tant les essayistes francophones. Et il n’aura sans doute échappé à l’esprit chagrin de l’auteur que par sa posture, il nourrit lui-même ce supposé masochisme occidental qu’il dénonce, hélas sans convaincre pour le transformer. Le néophyte pourra cependant puiser dans ce catalogue de références et de citations moult voies à explorer. Par exemple, chaque chapitre comporte en exergue quelque petite phrase qu’on peut mémoriser, telle celle de l’ancien champion de boxe Larry Holmes ( à chacun ses références pour étayer un essai sérieux ) : « c’est dur d’être noir. Vous n’avez jamais été noir ? Je l’étais autrefois quand j’étais pauvre (p.161) »…

Nicolas VAILLANT

© 2004-2007 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR) : Archivé édition N°30 : 03.XI.06

* * *

[6]   THEMATIQUES > ACTUALITE > Europe   
 
  LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole  Guerres du Golfe 
28 : 15.VIII.06
LAURENT Eric :
La Face cachée du Pétrole
1 0
2 0
 

Enquête saisissante, documentée mais un peu journalistique, sur l’histoire des enjeux pétroliers : épuisement de cette grande ressource stratégique, conspiration du silence. L’arme pétrolière aurait de plus servi à freiner l’URSS autant qu’à motiver la réélection de George Bush… »»»

 
  CESSE Philippe - NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe  France 
20 : 01.VI.05
CESSE Philippe :
NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe
 

« La France est de retour en Europe » annonça Nicolas Sarkozy le soir de son élection. Pourra-t-il renverser la vapeur et le scrutin des 29 mai et 1er juin 2005, quand la France et la Hollande votèrent massivement contre le Traité Constitutionnel ? Retour sur les faits à l’époque. »»»

 
 
COHEN-TANUGI - Le Choc en Retour MARIANI Jessica - Une Guerre contre les Femmes ? KUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'Amérique HERTER Patrick - Référendum sur le Traité Constitutionnel
 
 
[30]   MONDE SYNOPTIQUE > FRANCE > Histoire   
 
  FABRY Philippe - La Relève de l'Escadre de Perse  Histoire 
35 : 01.IX.07
FABRY Philippe :
La Relève de l'Escadre de Perse
1 0
2 2
 

Mars 1671 : trois navires quittent La Rochelle, cap sur l'Inde, avec mission d'asseoir la puissance du Royaume de France avec l'Escadre de Perse qui les rejoint à Goa. Récit d'une géopolitique entre Anglais, Danois, Hollandais et Musulmans : l'expédition est un désastre. »»»

 
  MICHEL Louise - Mémoires  Biographie 
17 : 10.III.05
MICHEL Louise :
Mémoires
2 0
1 0
 

Première édition en un volume des trois parties des Mémoires de Louise Michel, dont on ne publiait sous ce titre jusqu’ici que la première, celles de la célèbre anarchiste ( F. Roy, 1886 ), Maspero (1977, 1979) et Sulliver (1997). Une lecture tonique, revigorante et salutaire. »»»

 
 
VESTERGAN Richard - Le Théâtre des Cruautés GARDE Serge, MAURO Valérie et GARDEBLED Rémi - Guide du Paris des faits divers MUCHEMBLED Robert - L'Orgasme et l'Occident TUSSAUD Marie - Mémoires et Souvenirs sur la Révolution Française BOURGOGNE Adrien - Mémoires du Sergent Bourgogne YON Jean-Claude - Le Second Empire
 
 
[6]   THEMATIQUES > ACTUALITE > Europe   
 
  LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole  Guerres du Golfe 
28 : 15.VIII.06
LAURENT Eric :
La Face cachée du Pétrole
1 0
2 0
 

Enquête saisissante, documentée mais un peu journalistique, sur l’histoire des enjeux pétroliers : épuisement de cette grande ressource stratégique, conspiration du silence. L’arme pétrolière aurait de plus servi à freiner l’URSS autant qu’à motiver la réélection de George Bush… »»»

 
  CESSE Philippe - NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe  France 
20 : 01.VI.05
CESSE Philippe :
NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe
 

« La France est de retour en Europe » annonça Nicolas Sarkozy le soir de son élection. Pourra-t-il renverser la vapeur et le scrutin des 29 mai et 1er juin 2005, quand la France et la Hollande votèrent massivement contre le Traité Constitutionnel ? Retour sur les faits à l’époque. »»»

 
 
MARIANI Jessica - Une Guerre contre les Femmes ? COHEN-TANUGI - Le Choc en Retour KUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'Amérique HERTER Patrick - Référendum sur le Traité Constitutionnel
 
 
[29]   LIVRES > SCIENCES SOCIALES > Société   
 
  AUGUSTIN Jean-Pierre - L'Olympisme  Sports 
6 : 16.VIII.04
AUGUSTIN Jean-Pierre GILLON Pascal :
L'Olympisme
2 0
1 0
 

Argumenté et précis, tout sur l'olympisme moderne, enjeux, finances, histoire, sélections, problèmes, géopolitique, etc ! »»»

 
  McLIAM WILSON Robert - WYLIE Donovan - Les Dépossédés  Société 
22 : 21.IX.05
McLIAM WILSON Robert - WYLIE Donovan :
Les Dépossédés
3 1
2 0
 

13 ans après sa parution en 1992, voici un témoignage édifiant sur la situation des pauvres au Royaume-Uni exacerbée par le thatchérisme démantelant l'Etat providence du pays. Un récit poignant, analysé et illustré par une triple enquête à Londres, Glasgow et Belfast. »»»

 
 
JACQUARD Albert - Mon Utopie BEJI Hélé - Une Force qui demeure WITKOWSKI Nicolas - Trop Belles pour le Nobel HARDY Christine - La Prédiction de Jung : la Métamorphose de la Terre JULLIARD Jacques - Que sont les grands hommes devenus ? RUBINSTEIN Raphaël - En Quête de Miracle
 
 
[27]   THEMATIQUES > ACTUALITE > France   
 
  CESSE Philippe - Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale  Journalisme 
25 : 16.III.06
CESSE Philippe :
Campagne publicitaire RTL : considérations sur une canditate royale
 

Avec un royal 60,62%, la force tranquille mouche les deux candidatures masculines ( DSK : 20,83%, Fabius : 18,54% ), précisant le scénario pressenti début 2006 par RTL. Chronique d’un duel annoncé… »»»

 
  CESSE Philippe - NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe  France 
20 : 01.VI.05
CESSE Philippe :
NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’Europe
 

« La France est de retour en Europe » annonça Nicolas Sarkozy le soir de son élection. Pourra-t-il renverser la vapeur et le scrutin des 29 mai et 1er juin 2005, quand la France et la Hollande votèrent massivement contre le Traité Constitutionnel ? Retour sur les faits à l’époque. »»»

 
 
HAMON Hervé - Tant qu'il y aura des élèves HERTER Patrick - Référendum sur le Traité Constitutionnel HADDAOUI Monia – BECART Anne - Ils ont lapidé Ghofrane ANDOLFATTO Dominique – LABBE Dominique - Histoire des Syndicats ( 1906 – 2006 ) JAFFRE Philippe – RIES Philippe - Le Jour où la France a fait faillite VILLEMUS Philippe - Délocalisations
 
 

     
CHEZ CET EDITEUR :
nos préférés
 
GUILLEBON Swann de - FarangFROMKIN David - Le Dernier Eté de l'Europe
 
EUROPE :
nos préférés
 
LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole
 
EUROPE :
dernières entrées
 
MARIANI Jessica - Une Guerre contre les Femmes ?LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole
CESSE Philippe - NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’EuropeCOHEN-TANUGI - Le Choc en Retour
HERTER Patrick - Référendum sur le Traité ConstitutionnelKUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'Amérique
 
HISTOIRE :
dernières entrées
 
ERIAU Jean-Michel - Des Vaisseaux de Louis XVRECLUS Elisée - Du sentiment de la nature dans les sociétés modernes
FABRY Philippe - La Relève de l'Escadre de PerseSCHIFF Stacy - Benjamin Franklin, la France et la Naissance des Etats-Unis
RENARD Thierry - Regards singuliers, voix pluriellesLECLAIR P. - Histoire des brigands, chauffeurs et assassins d’Orgères
AILHAUD Violette - L’Homme SemenceELLENBERGER Michel - Cartouche, histoire d’un brigand, un brigand devant l’Histoire
 
EUROPE :
dernières entrées
 
MARIANI Jessica - Une Guerre contre les Femmes ?LAURENT Eric - La Face cachée du Pétrole
CESSE Philippe - NON ! au Référendum : le Frein de la France à l’EuropeCOHEN-TANUGI - Le Choc en Retour
HERTER Patrick - Référendum sur le Traité ConstitutionnelKUPCHAN Charles A. - Comment l'Europe va sauver l'Amérique
 
 
Barèmes | Charte | Chroniquer | Echos | Equipe | Legal | Soutien | Plan du site
 

© 2004-2008 - Les Beaux Esprits Se Rencontrent (LBESR)